jeudi 5 avril 2012

Le Coeur de Lazare,
de Poppy Z. Brite

Reçu le jeudi 5 avril 2012, 0 reviews

Résumé :
Le photographe Jared Poe est fasciné par les scènes masochistes, un goût des jeux pervers très attirant pour les jumeaux Benjamin et Lucrèce. Deux papillons jouant avec le feu ? Sans doute. Pourquoi s'en faire, puisque le trio s'entend à merveille... Jusqu'au jour où Benjamin est sauvagement assassiné ! Ce meurtre sadique, la justice le résoud en un clin d'oeil. Un homosexuel faisant un coupable idéal, condamner Jared à la chaise électrique mettra au drame un point final. Mais le véritable tueur et les modernes inquisiteurs ignorent que la mort d'un innocent, aux yeux Corbeau, n'est qu'un commencement.

Mon avis :
La lecture des œuvres de Brite se poursuit aujourd'hui avec ce qui est pour moi l'un de ses plus tristes et glauques romans. Rejeton du phénomène The Crow, il exploite le thème du corbeau ramenant les morts à la vie pour se venger avec Jared Poe, photographe accusé à tort du meurtre de son époux. Un tueur de transsexuels rôde à la Nouvelle Orléans, et Jared est celui désigné pour lui régler son compte et venger la mort de son bien aimé...

Difficile de garder son sang-froid avec cette histoire. Dès le retour de Jared, on sent sa douleur, minutieusement détaillée dans une scène de résurrection peu ragoûtante, puis sa haine envers le corbeau de l'avoir arraché à la paix éternelle. Sauf que la paix, il ne la ressent pas vraiment, pas depuis qu'il est rentré un jour pour trouver le cadavre de son bien aimé vidé, dépecé et étalé dans la chambre qu'ils partageaient. Même le récit de son arrestation et son meurtre, détaillé au fil de l'histoire, fait pâle figure aux côtés du massacre dont nous abreuve le tueur en série. Estomacs sensibles, soyez prévenus.

L'homme aux noms de fleuves, qu'il choisit au gré de ses envies, fait lui aussi partie intégrante du livre. Contrepoids de la colère qu'éprouve Jared envers tout ce qui l'entoure, il poursuit avec sérénité sa tâche de nettoyer le monde de tous ces êtres impurs qui prétendent être de l'autre sexe. On le voit aborder les transsexuels, choisissant de préférences ceux qui ne manqueront à personne, puis les tuer lentement et consciencieusement, choisissant d'en enterrer la plupart dans son jardin tandis que les autres finissent dans le Mississippi. La force de sa conviction est retranscrite au point d'en être insupportable, et chaque victime de plus est un frisson de dégoût supplémentaire pour le lecteur.

Celle qui vient adoucir le ton de tout ça, c'est Lucrèce, sœur jumelle de Benjamin qui guide Jared dans sa mission. Sa peine est presque palpable, faisant d'elle une autre victime de l'affaire, celle qui reste seule après la mort de ceux qu'elle aime. La présence de l'inspecteur en charge de l'affaire des nouvelles victimes du tueur, bien qu'essentielle, laisse un goût de personnage-outil à l'histoire ; dur de s'attacher à lui alors que Jared et les jumeaux forment un trio aussi puissant.

Si l'histoire se veut dans la lignée du fameux The Crow, la touche gore et romantique de Brite est véritablement immanquable, rassemblant les thèmes qui lui sont chers en une brève histoire de vengeance. Brève peut-être, mais surtout malheureuse, suintant la douleur et l'amour perdu, pointant du doigt l'injustice des réactions envers les individus que peu considèrent comme "normaux" encore aujourd'hui. Un conte fantastique à ne pas lire le soir aux enfants, qui donne envie de manger une glace à la plage pour oublier tout ça.

La poésie de la violence dans toute sa splendeur.


Le challenge avance, doucement mais sûrement... quel sera le prochain ?


Reviews (0)

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan