mercredi 4 avril 2012

Dust,
d'Arthur Slade

Reçu le mercredi 4 avril 2012, 4 reviews

Résumé :
Matthew, 7 ans, disparaît un jour sur la route de Horshoe, une ville poussiéreuse du Saskatchewan pendant la grande dépression. Robert, son grand frère, est déterminé à trouver Matthew, même lorsque les adultes semblent abandonner espoir. Mais d'autres enfants disparaissent alors qu'un homme étrange nommé Abram Harsich arrive en ville : il hypnotise les villageois, affligés par les effets de la sécheresse, avec des miroirs magiques et la promesse d'une machine à faire pleuvoir. Seul Robert semble capable de lui résister, et de découvrir ce qui est arrivé à Matthew.

Mon avis :
Un petit message de l'auteur sur Twitter pour informer que l'ebook est gratuit pour la journée sur amazon et hop, me voilà en possession d'une nouvelle lecture avalée en moins de vingt-quatre heures. Après sa série des Agents de M. Socrate, on reste dans une ambiance jeunesse avec cette enquête à l'ambiance western et fantastique, dans une province canadienne au nom délicieusement improbable - et patrie de l'auteur.

On suit l'histoire de Horshoe du point de vue de Robert, grand amateur de livres d'aventure et de fantasy, qui ne comprend pas pourquoi les adultes s'inquiètent si peu de la récente disparition des enfants de la ville depuis l'arrivée d'Abram Harsich. Ce dernier est un illusionniste, selon son oncle ; un homme qui montre simplement aux gens ce qu'ils veulent voir. Sauf que Robert ne voit rien, lui... à part que les adultes semblent perdre la mémoire et que des évènements étranges arrivent à ceux qui refusent d'aider à construire la machine à pluie d'Abram !

Si l'histoire reste courte et simple, elle sait captiver en alternant entre le mystère qui entoure l'action et la réalité de la sécheresse et du quotidien de Robert. Le garçon est un héros de conte de fées, curieux et courageux, mais on sent tout de même son regard critique sur l'éducation religieuse que lui prodigue sa mère et les remords qu'il éprouve d'avoir refusé d'accompagner son petit frère lorsqu'il a disparu. Le méchant est lui aussi une institution - albinos, étranger, illusionniste et adepte de discours mystiques, pas besoin de s'attendre à ressentir de la pitié pour lui lorsque Robert lui aura réglé son compte !

Difficile de dire ce qui retient vraiment l'attention dans ce livre mais le décor aride et poussiéreux est un agréable changement face aux récits habituels, tout comme l'atmosphère vieillotte du Canada avant-guerre. La touche de magie apportée par Abram éclaire l'ensemble et lui évite de tomber dans le thriller trop sérieux. On se prend au jeu de voir le jeune garçon partir à l'aventure pour sauver sa ville de l'emprise de l'homme albinos, et la fin assez classique ravira particulièrement les plus jeunes.

Ma note : 7,5/10

Reviews (4)

Le 4 avril 2012 à 17:42 , Lyra Sullyvan a dit…

La couverture m'inspirait pas du tout, j'avais peur d'un truc bien flippant.. Mais si ça l'est pas, pourquoi pas à l'occasion ^^

Le 5 avril 2012 à 16:18 , Miss Spooky Muffin a dit…

C'est marrant, je la trouve très jolie moi. Elle évoque juste 2 thèmes du livre, un petit garçon et des papillons, mais rien de flippant en vue ;)

Le 26 avril 2012 à 23:57 , nymeria a dit…

Moi aussi j'adore cette couv', je la trouve pas du tout flippante (c'est d'ailleurs comme ça que j'ai repéré le bouquin à la base).

Ca a l'air bien sympa en tout cas, surtout que j'adore "Les agents de M. Socrate" ^^

Le 30 avril 2012 à 11:52 , Miss Spooky Muffin a dit…

Ce n'est pas vraiment le même genre que les agents de M. Socrate mais l'auteur a tout de même un style très sympa et l'histoire se lit toute seule ^^

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan