mercredi 15 février 2012

Le numérique c'est fantastique
[e-reader]

Reçu le mercredi 15 février 2012, 18 reviews

Depuis trois mois, il y a quelque chose de nouveau dans ma vie : petit, souvent grognon, qui adore les couleurs et à besoin de beaucoup de repos. Il s'appelle Mikobo, et c'est le petit dernier d'une famille de canadiens... Kobo ! Officiellement nommé Vox, il aura fallu aller fouiller outre-atlantique pour mettre la main dessus et être patient pour qu'il prenne la bonne voie. Trois mois plus tard, il ne quitte plus mon canapé (et parfois la table de nuit), et je passe mes weekend à changer son fond d'écran en fonction de mon humeur ; qui l'aurait cru ?

Bien que le marché ait déjà bien pris son élan ces derniers mois, je sais que beaucoup se posent encore des questions sur les ebooks, sans parler de ceux qui y voient toujours la mort du Livre avec un grand L. Je ne compte pas vous faire un essai philosophique sur la beauté du numérique ; personnellement, j'adore (je ne publie pas mes histoires en ligne pour rien). Si vous avez envie de tout savoir sur cet hybride de tablette et de reader par contre, vous êtes au bon endroit. Voyons voir tout ça.


Oh, les belles couleurs.
Il ne faut pas se leurrer, la raison numéro 1 qui m'a fait choisir le Vox plutôt qu'un e-reader classique à e-ink c'est son écran couleur. Ce n'est pas un écran pensé à 100% pour la lecture, c'est vrai, mais le rendu des couleurs et contraste est vraiment très réussi. Les lecteurs de BDs et comics ont donc de quoi se réjouir, même si le format manga n'est pas très bien adapté à la résolution de l'écran en mode portrait - mieux vaut passer en paysage et faire défiler la page. Les illustrations des livres jeunesse rendent aussi bien en couleur qu'en noir et blanc et c'est un plaisir d'avoir un rendu "comme en vrai" plutôt qu'en niveaux de gris.


Des reflets... et alors ?
L'écran, c'est un peu le cheval de bataille des gros lecteurs. Je n'ai aucun argument contre le confort et le côté papier du e-ink, mais pour avoir passé beaucoup d'heures en peu de temps à lire sur le Vox, je n'ai aucun argument non plus contre l'écran couleur. Je suis comme beaucoup une habituée du travail intensif sur ordinateur et lire sur un écran rétroéclairé ne me pose pas de problème. Le réglage de l'intensité lumineuse est bien pensé, même s'il descend à peine assez bas pour moi - j'attends la prochaine mise à jour pour voir si ça change. Dans le noir, bien pratique de pouvoir attraper son reader et lire sans allumer la lumière pour ne pas réveiller tout le monde. En plein soleil ou sous des lumières vives par contre, on a bien un peu de reflet (en Finlande, ça ne risque pas de me gêner, mais si vous lisez uniquement sur la plage en Corse ça pourrait devenir un problème).


Tiens, ça tourne tout seul.
L'ère de l'écran tactile est là, qu'on le veuille ou non, et j'y suis moi même tellement habituée que je mets direct les doigts sur l'écran de tout appareil électronique qu'on me tend (pardon, amis possesseurs de Kindle). La fonction tactile du Kobo a ses hauts et ses bas, mais depuis les dernières mises à jour il n'y a pas grand chose à lui reprocher. Il faut bien une demi-seconde à une page pour se tourner mais hey, mon doigt en met au moins deux pour la même action, je ne vais pas chipoter. Sur l'écran principal, on navigue assez facilement d'une page à l'autre, le navigateur ne démontre pas de faiblesse particulière à usage normal/faible, les jeux et autres applications répondent bien. En gros, RAS mon capitaine.


Des livres, mais pas que.
Eh non, il ne faut pas oublier qu'un autre des avantages du Vox, c'est qu'il permet de lire des livres, mais pas que. L'application Zinio pré-installée permet de s'abonner à une flopée de magazines dans plusieurs langues, et je suis ravie de recevoir mon Studio Ciné Live tous les mois en quelques secondes et d'admirer les images en haute définition. Un autre application permet de s'abonner aux journaux mais je ne l'ai pas testée. Côté navigateur, il semble que l'accès à certains sites soit restrictif, notamment getjar qui ne propose pas toutes les applications disponibles (un défaut que l'on contourne aisément en passant par des liens de téléchargement direct). Aucun contrôle parental par contre, et les réseaux sociaux ont droit à leur propre raccourci en page d'accueil. Du côté des applications et jeux, tout tourne très bien (pour peu que les développeurs supportent le 7 pouces). On peut même installer l'application Kindle et acheter directement des ebooks sur le cloud d'Amazon, si c'est pas beau !


ePub, ePub... et ePub.
Ah, les formats d'ebooks, c'est toute une aventure aussi. Sur le marché français, c'est bien souvent l'ePub qui domine, et ça tombe bien parce que le Vox ne supporte que ça. Rien n'empêche de lire les fichiers kindle via l'application Kindle, ou de télécharger un lecteur de PDF, mais pour avoir testé ce dernier il n'y a pas photo : lire un PDF est une vraie plaie. Donc si l'ebook convoité n'est pas en ePub, mieux vaut laisser tomber. Autre plaie, il est uniquement possible d'importer de nouveaux livres dans la bibliothèque en les copiant sur la carte SD, impossible de le télécharger et l'installer aussitôt s'il n'a pas été acheté sur le Kobo Store.

Le Kobo Store de la Mort.
S'il y a un point vraiment négatif à retenir sur Kobo c'est que leur boutique en ligne est une CATASTROPHE. Non seulement la langue change à volonté, mais la synchronisation avec la bibliothèque marche une fois sur mille ; acheter les ebooks directement sur la boutique intégrée à la tablette est le seul moyen de les recevoir sans faute. La fonction de recherche est une tragédie, le choix vraiment réduit en Europe, et le support un simple lien vers le site de la Fnac. Well well well...


C'est beau, c'est neuf ?
Eh oui ! Commençons par le physique : écran 7 pouces, 400 grammes, haut parleur, tranche de couleur au choix (bleu, vert, rose ou noir), dos mat effet matelas (j'étais initialement rebutée par ce dos étrange mais en main, c'est extra agréable à tenir), le petit Vox n'a pas grand chose à se reprocher. Proche d'un livre de poche en poids et taille, il tient bien dans la main, posé sur l'oreiller ou sur le canapé (mes petits bras faibles se lassent au bout de quelques heures). Sous la coque, de l'Android 2.3 et une application Kobo pour gérer la bibliothèque. Pour être honnête, les premières semaines ont été épiques : problème de chargement, crashs divers, reboot spontanés... mais depuis les dernières mise à jours (comptez une bonne demi heure par MAJ !) tout va mieux. Le choix des polices, orientation et autres est bien pensé, et un dictionnaire anglais est intégré à la lecture en plus des fonctions habituelle de notation et surlignage. Notons que wifi allumé, au bout de quelques heures la bête est KO - sans, elle doit tenir 6 ou 7 heures mais guère plus. Et que le fil de chargement est long ! Impossible d'utiliser un cable usb avec adaptateur secteur, un coup dur je dois dire.


Encore six badges...
D'accord, ce n'est peut-être pas essentiel, mais le côté "social" sur lequel le Vox joue son "avantage" (VS Kindle Fire, bien sûr) reste assez sympa. En plus de poster les citations, lectures en cours et autres directement sur Facebook à la demande, il offre la possibilité de gagner des badges divers et variées (en lisant tel nombre de pages, à tel heure de la journée, etc.). Si vous achetez un livre sur la boutique Kobo, il y a même la possibilité de voir les commentaires des autres lecteurs à chaque page (mais ceux que j'ai lu n'en avais jamais). La communauté n'est pas encore très étendue alors niveau interactions, ça laisse tout de même un peu à désirer.

"Mais pourquoi faire ? J'ai déjà trois bibliothèques..."
Et moi quatre, l'un n'empêche pas l'autre ! J'ai choisi de prendre un reader parce que j'avais déjà récupéré des ebooks que je voulais lire, et aussi pour les raisons habituelles - plus facile à transporter, plus de choix pour les vacances, etc. J'ai choisi le Vox en particulier parce que non seulement il m'évite d'apporter des livres, mais il m'évite aussi de prendre mon ordinateur (dans la mesure où je compte juste relever mes mails et lire mes webcomics, bien sûr). Pour moi, la couleur et la possibilité de l'utiliser aussi bien comme liseuse que tablette était essentiel, et je suis vraiment ravie du résultat : tout n'est pas parfait, ce n'est pas encore le must ni du reader ni de la tablette, mais il remplit parfaitement son rôle.


Comme avant, mais pas vraiment.
Je n'irai pas jusqu'à dire que ça a changé ma vie, mais quand même. Plus besoin de dépenser 15€ pour un broché d'un kilo et demi, certaines maisons d'éditions (pas toutes, mais ça va arriver !) proposent les ebooks aux alentours de 5€, parfois même moins. Plus besoin d'acheter sur internet (je vis en Finlande, pas de lèche-vitrine en librairie pour moi) sans savoir si le livre est bien, on peut lire des previews plus ou moins longue sur la plupart des ebook stores. Plus besoin de passer du temps à zyeuter la bibliothèque à la recherche du prochain à lire : on ouvre un fichier, et si les premières pages ne donnent pas envie, on referme et on passe à un autre. Plus de marque pages perdus non plus ! Bref, ça donne envie de lire des classiques, d'acheter des livres auxquels on n'aurait jamais pensé en papier et de feuilleter ceux qu'on hésite à se procurer. Et parfois, après avoir lu l'ebook, on a aussi envie d'acheter la version papier ! Qui a dit que le Livre était perdu ?


Je crois que j'ai fait le tour des petits couic et couac de mon nouvel ami ! Je ne cherche pas à vous convaincre de vous jeter dessus, ni de faire un comparatif ou une pub mensongère de l'appareil face à ses concurrents : j'avais juste envie de partager ma nouvelle passion pour la lecture numérique. J'espère que d'ici quelques années, on aura droit à de vraies tablettes prodiges capable de se transformer en (presque) livre et en ordinateur à volonté, que le marché des ebooks se sera étoffé et que les nouveaux auteurs parviendront à tirer leur épingle du jeu sur ce nouveau marché ouvert... bref, que le numérique sera encore plus fantastique !

Reviews (18)

Le 15 février 2012 à 21:20 , Nathalie Lefever a dit…

Eh eh, j'étais justement en train de préparer un billet sur mon expérience de la lecture numérique, quelle coincidence :D

Eh bien c'est chouette si ta petite bête te plait toujours autant ! C'est juste cruel de donner envie à des lecteurs qui n'ont peut-être pas un pote aux USA pour le leur envoyer... En ce qui me concerne, je comprends ce que tu aimes chez ton Vox, mais mon petit Kindle correspond mieux à mes propres besoins. TOut le monde est content :D

Ah oui, pour télécharger les livres, t'as essayé Calibre ? Il supporte un tas d'appareils, peut-être que le Vox aussi ? Et il se débrouille très bien quand il s'agit de transformer les fichiers d'un format à l'autre.

Le 15 février 2012 à 22:06 , Miss Spooky Muffin a dit…

J'ai hâte de lire le tien aussi alors !

En fait je pense que tu utilises un mix de ton iPad et de ton kindle en fonction de tes besoins, mais imagine-toi sans iPad ;) Ça m'a surtout permis de faire de grosses économies de prendre un hybride, et c'est vrai que finalement ça me ravit.

J'ai Calibre sur le PC, il me sert à convertir les formats, mais je le trouve un peu brouillon pour vraiment gérer la biblio. J'espère qu'il va s'améliorer lui aussi !

Le 16 février 2012 à 00:39 , Lyra Sullyvan a dit…

Mon Kindle me va aussi, avec ses défauts certes, mais pour mes yeux il est bien mieux je pense, je passe trop de temps sur ordi, alors je me ménage quand je lis. Mais c'est vrai que le tactile, la couleur ou le fond d'écran, j'aurais pas craché dessus :P Ca reste de l'esthétique pour la plupart alors c'est pas bien grave, et comme tu dis, la tablette parfaite n'existe pas, alors j'apprécie ce que j'ai ^^ (et il a pas craché le mien :P)

Le 16 février 2012 à 10:00 , Miss Spooky Muffin a dit…

Kindle j'ai passé parce que j'aurais voulu le Fire mais il est bloqué hors US, merci la dictature Amazon. Et c'est vrai que ya pas mal d'esthétique en jeu mais je suis du genre à acheter un truc pour le garder le plus longtemps possible, alors au moins comme ça pas de regret sous peu. Contente que tu te satisfasses de ta petite machine incrashable :P

Le 16 février 2012 à 11:43 , Nathalie Lefever a dit…

Tiens au fait tu l'as trouvé où ton chat porte-liseuse ? Voilà l'accessoire vraiment essentiel qu'il me manque encore :P

Le 16 février 2012 à 11:46 , Miss Spooky Muffin a dit…

Quoi, tu n'as pas encore dressé ton félin pour porter ta liseuse ?! Il va falloir faire un meilleur boulot avec le petit nouveau ;P

Le 16 février 2012 à 13:48 , Acr0 a dit…

Oui, un tel écran entraine davantage la fatigue occulaire qu'un reader classique ; mais il faut que le support corresponde à nos besoins, tu as bien raison ;)
Tu parles du format mais pas des DRM ? Roooh, il ne faut pas faire l'impasse là dessus ^^ ; Concernant les prix, c'est sûr que certains indiquent un prix du broché ! (avec deux euros de moins), d'autres ne vont même pas en dessous du prix d'un poche papier, ça pique aussi.
Par contre, dire que ça tue le livre, faudra qu'on m'explique... J'ai vraiment du mal à comprendre ceux qui sortent ce genre d'inepties.

Le 16 février 2012 à 13:59 , Miss Spooky Muffin a dit…

Ah oui, j'avoue, j'ai fait l'impasse sur les DRM (honte sur moi). Surtout qu'il ne lit pas les fichiers avec DRM, à moins de les prendre directement sur le Kobo store... mais bon, je pense que tous les possesseurs de liseuse ont compris que virer les DRM n'est pas un gros souci. Le jour où les éditeurs auront aussi compris alors c'est bon, ils arrêteront !

La plupart des ebooks que j'achète, je les prends directement sur le site de l'éditeur (souvent américain, j'avoue) et certains commencent à vraiment faire des efforts. Surtout quand tu vois que l'auteur gagne déjà plus avec un ebook à 4€ qu'un livre à 15€, ça fait réfléchir sur où va l'argent des ebooks à 10-12€...

Le 16 février 2012 à 14:03 , Neph a dit…

Comment ça, pas de lèche-vitrines finlandais ? Je croyais que tu lisais dans l'idiome local, moi :) J'ai une Sony, pour ma part, et je l'adore !

Le 16 février 2012 à 14:05 , Miss Spooky Muffin a dit…

Ah euh oui euh l'idiome local... en puhu suomea? ^^"

Le 17 février 2012 à 17:20 , Sita a dit…

Des fois je me dis que j'aurais dû regarder un peu plus avant de prendre mon Kindle. Parce que j'aime bien le Kobo aussi (pour android, principalement, avouons-le).
Mais je regrette pas parce que finalement, si j'avais accès à internet et à pleins d'applis cons quand je veux lire, avec ma non volonté je passerais mon temps à switcher d'activité entre les chapitres :p

(avoue que tu le prends en photo avec ton chat juste pour donner envie, tricheuse)

Le 17 février 2012 à 17:57 , Miss Spooky Muffin a dit…

Bah quand je commence à lire, j'en sors pas généralement. Mais quand j'ai pas envie de lire, hop le magazine ciné ou le jeu... c'est bien sympa.

(Damned, tu m'as percée à jour !)

Le 19 février 2012 à 17:16 , Lalou a dit…

Bon, on le sait, c'est pas un scoop, je suis pas pro e-book.
Contrairement à ce qu'on pourrait penser, je ne suis pas non plus anti. Je n'y vois juste pas d'intérêt personnel.
Il faut dire que je n'utilise que très peu les transports en commun, et que quand je voyage bah... je me limite à des livres de poche, et même en en prenant 5/6, je ne dépasse pas le poids de mon sac à dos.
En prime, je ne lis pas en anglais. Donc ça limite le choix.
Mais tout ceci étant dit, j'apprécie beaucoup ton article car il me rappelle qu'en effet, l'un des principaux avantages à mes yeux des tablettes (et de ton Vox, du coup), c'est la lecture de magazines, journaux ... sans s'encombrer de tout ce papier qui prend un peu trop ses aises chez moi ^^
'fin bref, je ne suis toujours pas convertie à l'e-truc, ni aux tablettes, mais je vois bien que ça peut servir.
Ah et pour dire un mot sur la mort du livre, haha. Y a une biblio près de chez moi qui, dieu sait comment, utilise l'ebook, met des livres en téléchargement... bref, je pense qu'au contraire, cet outil ne va pas tuer le livre, mais va sûrement amener de nouvelles personnes à la lecture.

C'est mon avis :)

Le 19 février 2012 à 19:33 , Miss Spooky Muffin a dit…

Mon dieu Lalou, vu comme c'est parti, dans quelques années je vais peut-être carrément réussir à te convertir ! :P
L'anglais, il suffit de s'y mettre et après c'est comme le vélo, on n'oublie pas. Je vais te bombarder de livres en anglais pour te pousser !!
Mais c'est bien vrai que les magazines qui traînent, c'est aussi ma hantise, pour ça les tablettes sont un vrai bonheur. Et bravo à ta biblio du coin, ils tiennent le bon bout !

Le 20 février 2012 à 23:10 , Nelfe a dit…

Je suis adepte de l'ebook depuis 1 an maintenant :)
En ce qui me concerne c'est une liseuse toute simple en e-ink qui me convient à 100%

Le 24 février 2012 à 14:10 , Sara a dit…

Je crois que je vais aussi tenter le kobo, ne serait-ce que pour partir en vacances : c'est quand même plus pratique.

Le 7 mars 2012 à 13:46 , Guu a dit…

Nan, je refuse !!!

Bon.. si tu me l'offres pour mon anniversaire je dirais pas non hein :)

Le 7 mars 2012 à 13:59 , Miss Spooky Muffin a dit…

Bah tiens !!

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan