mardi 17 janvier 2012

L'I.A. et son double,
de Scott Westerfeld

Reçu le mardi 17 janvier 2012, 9 reviews

Résumé :
Chéri est un Mental, une intelligence artificielle devenue être de plein droit, colosse minéral et technologique doué de conscience, spécialisé dans l'identification d'œuvres d'art originales. Il enquête sur l'œuvre récente d'un artiste génial, un artificiel censé être mort depuis longtemps. Mira est une biologique qui travaille comme mercenaire pour de mystérieux prestataires, les Dieux. Froide, calculatrice, meurtrière, elle est chargée d'éliminer l'être qui a réussi à cloner des intelligences artificielles, choses théoriquement impossible. Leur nature et leur mission les opposent... Ils vont pourtant vivre une histoire d'amour extrême et contre-nature, fusion parfaite mais destructrice entre la chair et le métal.

Mon avis :
Alors que je voulais lire Leviathan depuis que je l'ai acheté (une éternité), c'est finalement un autre livre de Scott Westerfeld qui m'est tombé entre les mains, un livre pas du tout jeunesse, très étrange, un peu pornoméchanique. Sans être une rookie de la SF, j'avoue que je n'étais encore jamais allée aussi loin dans l'intergalactique / évolution des machines, et pourtant, on peut dire que Mr Westerfeld s'en sort très bien !

Le jour où l'I.A. de son vaisseau à atteint un quotient lui offrant le statut d'Être à part entière, Pasque l'a nommé Chéri. Des centaines d'années plus tard, Chéri est spécialiste en œuvres d'art originales et parcourt les galaxies pour trouver de nouvelles pièces à ses employeurs. Lorsqu'il rencontre Mira, sorte de tueuse à gage contrôlée par ses "dieux", il décide de s'allier à elle pour mettre la main sur un ami sculpteur qu'il pensait mort et que la jeune femme semble déterminée à tuer pour de bon.

Je ne dirais pas que la surprise est de taille, car n'ayant pas lu les autres travaux de Westerfeld, je ne m'attendais pas à quelque chose de précis. Cela dit, se retrouver immédiatement plongé dans un univers SF assez rétro — vaisseaux spatiaux, cryogénie, nanomachines capables de soigner, I.A. sur-développées, clonage — mais toutefois fortement axé sur le relationnel est assez déroutant. La plupart des actions des héros sont dictées par leur instinct et leurs sentiments, et bien que la technologie soit présente, elle ne semble qu'accessoire à leurs envies personnelles.

Chéri est un bien étrange être, machine ayant accédée à l'intelligence logée dans un corps grand, massif et trop semblable à la pierre pour le faire passer pour humain. Gorgé de réseaux filaires qu'il peut propager comme une toile, il est avide de sensations et ne cesse de se poser des questions sur la justesse de ses choix et actions. Mira, elle, est une femme froide, calculatrice, complètement paumée aussi, qui va chavirer pour Chéri grâce à ses prouesses sexuelles aidées par son impressionnante machinerie.

Mais tout n'est pas une question de sexe, même s'il y joue une belle part. L'attachement que Chéri porte à son ancienne maîtresse, à ses "idéaux" et même à cet artiste - ex-machine lui aussi - qui ne représente qu'une mission aux yeux de Mira est assez touchant. On se délecte de connaître le dénouement de cette histoire originale, parfois un peu confuse de par les nombreux points de vue qui la composent, mais qui se dévore comme un bon roman de plage. En espérant que sous le sable ne se cache pas un superordinateur capable de cloner l'esprit, bien sûr !

Ma note : 7/10

Et si on lançait un dicton "Dans la SF, tout est bon" ? J'attends encore la preuve du contraire !


Reviews (9)

Le 17 janvier 2012 à 17:54 , Eloo a dit…

Interessant... J'ai lu la saga "Uglies" du même auteur mais il ne me semble pas que cela soit dans la même veine...

Le 17 janvier 2012 à 18:12 , Miss Spooky Muffin a dit…

Non, je pense que ce livre est très différent des sagas qui ont fait le succès de l'auteur, mais c'est aussi ça qui fait son charme !
Je pense lire la série Uglies un peu plus tard, j'espère que ça me plaira :)

Le 18 janvier 2012 à 10:51 , Neph a dit…

Moi qui attendais désespérément de croiser "Leviathan" sur ma route, je vais peut-être me consoler avec celui-là si je le trouve d'abord !

Le 18 janvier 2012 à 11:17 , Miss Spooky Muffin a dit…

Il est très dur à trouver il semblerait... mais bonne lecture avec Leviathan au pire, je n'en entends que du bien :)

Le 18 janvier 2012 à 14:22 , Livr0ns-n0us a dit…

Après avoir un peu épuisé les romans jeunesse de Westerfeld (j'ai lu sa saga Uglies, sa trilogie Midnighters, les 2 premiers tomes de Léviathan ainsi que le premier de Peeps), je compte bien me tourner vers des œuvres plus adultes, et la chronique que tu fais de celle-ci me donne très envie de m'y mettre ! J'aime beaucoup les univers développés par Westerfeld, souvent dystopiques et toujours originaux.
Et je ne que te conseiller la lecture de Léviathan ;)

Le 18 janvier 2012 à 14:26 , Miss Spooky Muffin a dit…

Tu es l'inverse de moi, alors que je voulais commencer par ses jeunesses j'ai pris le chemin inverse ! J'essaierai de commencer Leviathan sous peu, j'ai déjà Behemoth en plus alors il serait grand temps que je m'y mette :)

Le 19 janvier 2012 à 02:21 , BlackWolf a dit…

Je ne connaissais pas ce livre et j'avoue que ton avis titille ma curiosité. Je me laisserai bien tenter. Pour l'instant je n'ai lu que des œuvres jeunesses de l'auteur.

Le 19 janvier 2012 à 19:26 , Acr0 a dit…

"vaisseaux spatiaux, cryogénie" c'est justement ce qui me repousse en SF :S Pour ma part, je suis entrain de lire Léviathan justement ;) C'est mignon...

Le 19 janvier 2012 à 21:45 , Miss Spooky Muffin a dit…

@Blacky : bonne chance pour le trouver alors !

@Acr0 : il faut passer au-dessus des à priori, je n'étais vraiment pas sûre d'aimer non plus et en fait, c'est très bien foutu. Mieux vaut que tu lises Le vieil homme et la guerre d'abord de toute façon ;) Et bonne lecture avec Leviathan, tu nous diras !

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan