lundi 21 novembre 2011

Will & Will,
de John Green et David Levithan

Reçu le lundi 21 novembre 2011, 6 reviews

Résumé :
Will Grayson se méfie des sentiments. Les histoires de coeur portent la poisse, tout le temps. Alors quand son meilleur ami, l'exubérant, très corpulent et très, très homo Tiny Cooper, fait tout pour le fourrer dans les bras de Jane, il se dit que cette fille est jolie, marrante et sympa mais... pas du tout son type.
De l'autre côté de Chicago, un certain Will Grayson (rien à voir avec le premier !), se sent plus mort que vivant : il vient d'apprendre que celui qui le faisait fantasmer sur sa messagerie n'est pas celui qu'il croyait...

Mon avis :
Comme toute sérieuse lectrice que je suis, lorsqu'on m'offre un nouveau livre, je me jette dessus sans un regard pour les pauvres volumes abandonnés depuis des mois dans ma bibliothèque. Celui-ci me faisait de l'œil depuis longtemps, entre celles qui en vantaient les mérites et celles qui vantaient ceux de John Green, je n'ai pas eu le courage de résister. Ni à sacrifier ma douche pour le finir d'une traite dans le canapé. Outch.

Qui me connait un peu saura que ce genre de livre est un peu ma petite passion cachée. Je ne suis pas vraiment portée sur les romances mais celle-ci avait un petit quelque chose en plus, et l'idée des homonymes était vraiment parfaite pour créer des situations originales. Deux Will Grayson, un hétéro qui se la joue détaché pour éviter tout ce qui pourrait lui arriver de malencontreux et un homo dépressif et asocial qui ne jure que par son petit ami virtuel. Deux Will qui se rencontrent et qui vont changer de trajectoire pour découvrir ce qu'ils ont manqué dans leur vie jusqu'à maintenant.

Par où commencer ? Déjà, par cette idée de livre à quatre mains. Il y a le Will de John Green (celui qui économise sa salive) et le Will de David Levithan (celui qui est dépressif). Il y a les chapitres de l'un qui sont plein de personnages, de folie, d’exubérance, et ceux de l'autre qui sont plein de colère, de malaise et de minuscules. Oui, un chapitre en minuscule, parce que (comme l'auteur l'explique dans la très intéressante discussion de fin) Will se sent en minuscule et c'est comme ça qu'il s'exprime. On se fait au changement, on se fait aux alternances, et quand tout se recoupe on se réjouit d'avoir cette double vision des choses.
Par contre, l'absence de majuscule, soyons honnête, je ne m'en suis jamais remise.

L'histoire n'est pas si originale qu'elle en a l'air, Will & Will ne se rencontrent qu'au milieu du livre et en attendant, ils ont tous les deux des vies d'adolescents typiques, bien qu'assez opposés. On les voit se chercher, gérer cette période difficile de leur vie, concilier une famille qu'on ne veut pas toujours très présente à ce moment et des relations qui ne se passent pas toujours comme on voudrait. Mais je crois que c'est l'impact des personnages secondaires - je pense particulièrement à Tiny et Maura, les meilleurs amis respectifs - qui crée toute la dynamique et les rebondissements, qu'ils soient positifs ou négatifs.

C'est difficile de dire que ce livre est génial alors que je lui reproche plein de choses, mais je n'ai tout de même pas pu m'empêcher de le lire à toute vitesse. L'humour a joué une grande part dans cette addiction, l'énergie des personnages aussi, et quelques dialogues bien sentis qui ont fait marcher mon inspiration à toute allure. Pour le reste, je reste tout de même un peu dubitative, et l'attention portée à la comédie musicale de Tiny m'a carrément laissée de marbre.

Nerdfighters, je vous adore, mais je ne suis pas sûre d'être prête à rejoindre vos rangs.

Ma note : 8/10


Reviews (6)

Le 21 novembre 2011 à 15:26 , Kaeru a dit…

Si tu lis l'anglais, je te conseille comme bouquin de Levithan "boy meets boy" http://etang-de-kaeru.blogspot.com/2010/11/boy-meets-boy-roman-damour-adolescent.html
C'est un auteur que j'aime bien et j'apprécie aussi le bonhomme. Hop, je mets "Will and Will" sur ma liste :)

Le 21 novembre 2011 à 15:47 , Miss Spooky Muffin a dit…

J'en ai déjà entendu parler, il est dans ma wish list quelque part, je le lirai probablement à l'occasion. J'ai trouvé la fin de Will&Will un peu décevante, j'espère que celui-ci sera différent.

Le 21 novembre 2011 à 17:07 , Aily a dit…

Moi, par contre, j'ai adoré, en particulier à cause de l'amitié qui lie Tiny et Will. En fait, c'est surtout ça que j'ai retenu de ce livre : ce que Will donne à Tiny sans même se poser de questions alors que d'autres auraient déjà fui. Mais bon,je suis un coeur d'artichaut alors je me fais avoir à chaque fois :p

Le 21 novembre 2011 à 17:15 , Lyra Sullyvan a dit…

Y a pas besoin d'adorer tous les bouquins de John Green pour être nerdfighter, tu sais ? :P

En tout cas j'ai bien envie de le lire, malgré les défauts :)

Le 21 novembre 2011 à 17:19 , Miss Spooky Muffin a dit…

@Aily : c'est un peu toi qui m'a donné envie de le lire, alors merci encore ! C'est vrai que vers la fin, lorsque Will arrête de faire son bébé (^^) et parle à Tiny, j'ai bien aimé également. Par contre le reste, je trouve de quoi chipoter...

@Lyra : ouais mais quand même, je me sens pas prête encore, arrête de me rusher ! :P
Ce ne sont pas mes défauts, c'est juste que tout ne correspond pas à ce que j'attends, mais je pense qu'il te plairait beaucoup.

Le 21 novembre 2011 à 19:47 , Sita a dit…

Vas-y je voulais dire pareil que Lyra mais elle m'a devancée, maintenant j'ai l'impression de m'être fait manger le cerveau, grmbl.
:D

(mais donc oui, contente que ça t'ait plu parce que John Green c'est un type chouette, et dès que je fais une commande amazon je ne manquerai pas de l'inclure !)

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan