vendredi 7 octobre 2011

Winnie l'ourson (2011),
de Stephen J. Anderson & Don Hall

Reçu le vendredi 7 octobre 2011, 9 reviews

Synopsis :
Un nouveau jour se lève dans la Forêt des rêves bleus. Comme à l'habitude, Winnie l'ourson se réveille avec une faim de loup et s'aperçoit qu'il n'a plus de miel. Il part en chercher, mais cela va s'avérer plus compliqué que prévu. Il commence par être interrompu en cours de route par un concours pour trouver une nouvelle queue à Bourriquet. Poursuivant son chemin, Winnie trouve ensuite un mot de Jean-Christophe où il est écrit : "Je suis sorti. Des choses à faire. Je reviens bientôt". Mais Maître Hibou interprète mal le message et raconte à tous que le jeune garçon a été enlevé par une créature mystérieuse. Winnie et ses amis se lancent alors dans une folle équipée pour le sortir des griffes d'un ravisseur imaginaire.

Mon avis :
Quoi, Winnie The Pooh ? La nana qui se repaît des romans de Brite, qui adule Sanderson et lit de la SF pour se changer les idées regarde Winnie The Pooh ? Eh oui, que voulez-vous. Quand on passe sa petite enfance à se repasser le 33 tours (ouch, le coup de vieux) pour s'endormir, ça laisse des traces. Et bien que je sois sûre que la plupart d'entre vous pense que Pooh est juste un ours en peluche stupide et ennuyeux, je suis au regret de vous dire que vous avez tort, et que si vous laissez cinq minutes de côtés vos préjugés je me ferais un plaisir de vous expliquer pourquoi.

Ce film est plus ou moins un remake du dessin animé original, réalisé en 1977. Comme ce dernier, on retrouve au début de l'histoire les véritables jouets en peluche de Christopher Robin (revampés pour l'occasion) et l'interaction entre le dessin animé et le livre (écrit par A. A. Milne) au cours du film. Disney nous a fait grâce de ses graphismes 3D & co suitants de modernité pour préserver le charme authentique de Winnie The Pooh, qui est aujourd'hui un classique des plus indémodables.

Le scénario se base sur certaines des histoires du livre mais contrairement à son prédécesseur, il prend ici quelques libertés, et c'est tant mieux. L'humour est fin et mis à l'air du temps, les chansons réduites et revues sur des airs modernes, les blagues et situations amusantes plus explicites qu'autrefois (le bon vieux gag de la porte dans la figure, le "knock knock" "who is it?" "Pooh!" "Pooh who?",...), tout en gardant des doubleurs aux voix proches des originales. On y retrouve aussi les mimiques de ce bon vieux Pooh (les sourcils !) et sa façon de se promener à travers les pages du livre virtuel et d'y mélanger les lettres.

Car il y a quelque chose dans Winnie the Pooh que vous ne retrouverez pas dans les autres dessins animés : une sorte de pédagogie subtile mais poussée sur le langage. Que ce soit dans les chansons, les enquêtes ou les interactions avec le livre, tout tourne autour des mots, des jeux aux fautes d'orthographes, des chansons à rimes aux quiproquos. Vous en connaissez vous, d'autres films pour gamins qui ne sont ni violents, ni larmoyants, ni niais, ni répétitifs, ni énervants, mais éducatifs et drôles à la fois ? Allez-y, j'attends.

J'ai personnellement été ravie par cette nouvelle version qui se veut fidèle à l'ancienne et originale à la fois, apportant de nouveaux éléments à l'histoire. La scène/chanson autour du Backson rappelle l'Étrange Noël de Mr Jack et c'est un vrai plaisir de voir ce mélange de genre opéré avec autant de brio. Petit coup de cœur pour le générique de fin à la Toy Story, où les peluches sont mises en scène dans des situations du dessin animé. C'est monsieur Lasseter que je dois remercier ?

Ma note : 9/10



Et arrêtez de croire que les trucs pour enfants ne sont que pour les enfants ! J'en connais plus d'un à qui ça ne ferait pas de mal de regarder ça en VO pour commencer...

Titre original : Winnie The Pooh
Long-métrage américain
Genre : Animation
Durée : 01h03min
Année de production : 2011
Distributeur : The Walt Disney Company France
Date de sortie en France : 13 avril 2011





Reviews (9)

Le 7 octobre 2011 à 10:35 , Charlie a dit…

je vais garder l'idée sous le coude pour mon fils ^^

Le 7 octobre 2011 à 11:19 , Lyra Sullyvan a dit…

Avoue, t'as juste envie qu'on t'appelle Silly Old Bear !

Le 7 octobre 2011 à 11:55 , Erato a dit…

C'est meugnon ! Et pis j'aime bien Pooh !

Le 7 octobre 2011 à 18:01 , Miss Spooky Muffin a dit…

Ce n'est pas juste mignon, c'est bien aussi !!

Et Lyra... si je t'appelais Grumpy Old Eeyore pour changer ? :P

Le 7 octobre 2011 à 22:09 , Nelfe a dit…

Alala pour moi aussi Winnie l'ourson sent bon toute mon enfance! J'avais aussi le 33T (ouais on est vieilles que veux-tu ^^^^) et l'émission avec Rochefort me faisait rever.
J'ai vu passer ce film ci mais j'avais peur que l'ensemble soit trop modernisé et qu'on galvaude mon souvenir. Du coup je ne l'ai pas regardé.

Le 8 octobre 2011 à 05:02 , Ariane a dit…

Ché trop meuuugnon !

Le 8 octobre 2011 à 18:10 , Miss Spooky Muffin a dit…

@Nelfe : j'avais justement la même appréhension que toi, je ne voulais pas le voir au début... et finalement c'est vraiment une bonne surprise, tu devrais y jeter un oeil car c'est un très bon remake.

Le 9 octobre 2011 à 13:22 , Sita a dit…

C'est ton côté fluffy muffin qui ressort dans cette chronique, c'est meugnon :D

Le 9 octobre 2011 à 13:55 , Miss Spooky Muffin a dit…

Fluffy toi-même, non mé :P

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan