mardi 18 octobre 2011

Stardust,
de Neil Gaiman

Reçu le mardi 18 octobre 2011, 4 reviews

Résumé :
Dans la campagne anglaise, à l'aube de l'ère victorienne, la vie s'écoule paisiblement au petit village de Wall, ainsi nommé du fait de l'épaisse muraille qui ceint le hameau et le sépare de la forêt du Pays des Fées. Le jeune Tristran Thorn se consume d'amour pour la belle Victoria Forrester, qui ne le lui rend guère. Une nuit, alors qu'ils contemplent le firmament, une étoile tombe du ciel...

Mon avis :
Ce livre traînait dans ma bibliothèque depuis un moment et j'attendais une occasion spéciale pour le lire. Souvenez-vous, l'an dernier, Lalou avait gagné ici une version similaire illustrée, et alors que je m'attendais à ce qu'on s'en charge en lecture commune, c'est ma petite Lyra qui l'a doublée. Et contrairement à ce que je craignais, je n'ai pas mis si longtemps à le lire ! Un Gaiman de plus à mon actif, un Gaiman de moins dans ma PAL... peut-être pas le meilleur, j'en ai peur.

Au village de Wall se trouve un mur qui le sépare de Faery, un monde plein de magie et de secrets. Tous les neuf ans, un marché est organisé à la lisière du mur, où des habitants des deux mondes se rencontrent exceptionnellement. Cette année, Tristran Thorn va profiter de l'occasion pour partir à l'aventure dans le monde de Faery, à la recherche d'une étoile filante qu'il a promis à sa dulcinée en échange de son coeur. Mais le chemin est long pour la trouver, et il n'est pas le seul à chercher l'étoile filante pour satisfaire ses intérêts. Une sorcière et ses deux sœurs veulent son cœur pour retrouver leur jeunesse, alors que les héritiers de Stormhold recherchent le médaillon qu'elle possède pour pouvoir accéder au trône du royaume...

Bon bon, un conte de fée pour adulte. Pourquoi pas ? Il y a les créatures de la forêt, les licornes, les sorcières et les artefacts magiques... oui, c'est bien un conte de fée. Mais pas de joyeuse promenade dans la forêt : il est question ici de trahisons, de meurtres, d'actes égoïstes et cruels. Bref, ce n'est pas une aventure de tout repos... et pourtant, j'ai eu le sentiment qu'il ne s'y passait grand chose. Comme si tout le monde se contentait d'avancer, d'accomplir son destin, et voilà.

D'autant que les personnages n'aident pas vraiment à s'attacher à l'histoire. Bien qu'ils soient tous vaillants, originaux, avec leur caractère propre et leur histoire, il leur manque ce petit quelque chose qui fait qu'on les trouve touchants, qu'on s'identifie à eux. Sans être de purs personnages de conte, puisqu'on suit leurs erreurs, leurs déceptions et leurs doutes dans cette quête qui les fera petit à petit évoluer, la façon dont ils agissent semble aussi détachée que celle des personnages de Grimm. Si l'histoire ne manque pas d'aventure et de magie, elle manque très certainement de sentiments et d'émotion.



Et en y réfléchissant, c'est sûrement l'une des marques de fabrique de Gaiman. Lui qui sait raconter les histoires comme personne et dont l'imagination semble sans fin n'a jamais pu m'arracher un sourire ou une larme. Il parvient toujours à tromper l'ennui du quotidien, à apporter un peu de magie dans nos vies le temps d'une lecture, à nous tenir en haleine le temps de quelques passages, mais une fois le livre refermé, il manque l'envie de le rouvrir. Stardust est un parfait conte de fée pour adulte, qu'on lit le soir pour se changer les idées, et qu'on referme le matin, déjà oublié.

Ma note : 7/10

N'oubliez pas de passer chez Lyra pour voir ce qu'elle en a pensé, et pendant que vous y êtes, profitez-en pour faire un tour sur Beware of the Froggies où vous pourrez en savoir plus tout en travaillant votre anglais !


J'ai eu la chance de lire cette magnifique édition illustrée par Charles Vess, que je recommande chaleureusement pour le simple plaisir de regarder les illustrations se succéder au fil des pages, collant parfaitement à l'ambiance du livre. Les amateurs du septième art auront sûrement vu le film adapté de ce livre il y a quelques années, très différent dans son développement sans toutefois se démarquer totalement du livre. Si comme moi, vous n'avez pas été très emballé par celui-ci et que vous aimez les pirates, regardez-le, vous ne serez pas déçus !

Reviews (4)

Le 18 octobre 2011 à 11:49 , Lyra Sullyvan a dit…

Bon, comme tu le sais déjà, j'ai sensiblement le même avis que toi à propos de ce livre et de la façon d'écrire de Gaiman !
Merci pour cette lecture commune, c'est chouette de pouvoir en discuter pendant la lecture et après la fin, ensemble. :)

Le 18 octobre 2011 à 18:50 , Acr0 a dit…

Honte sur moi, je l'ai dans ma biblio, mais jamais lu (mais j'ai vu l'adaptation cinématographique). Tu crois que c'est classé livre jeunesse à l'origine ? Chaplum (Manu) avait émis l'avis que Gaiman ne donnait jamais le meilleur de lui concernant ses livres estampillés "jeunesse", et j'avoue que je suis plutôt de son avis.

Le 18 octobre 2011 à 19:36 , Miss Spooky Muffin a dit…

@Lyra : merci à toi <3

@Acro : ne t'en fais pas, il a mis longtemps à sortir de la mienne aussi... par contre ce n'est pas jeunesse, il y a bien écrit "an adult fairy tale" sur le mien et franchement, des gens qui se font empoisonner/décapiter/transpercer avec détails (et dessins), j'ai vu mieux niveau jeunesse ;)
J'aimerais bien savoir où est-ce qu'il donne de son mieux parce que pour l'instant, j'ai le sentiment que son potentiel est loin d'être vraiment exploité.

Le 1 mai 2013 à 23:54 , Acr0 a dit…

Ca y est, j'ai lu le livre !
Moi aussi j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages bien qu'ils soient intéressants ; notamment du fait qu'ils aient des faiblesses (faim, mal aux pieds). Par contre, je suis bien curieuse de l'édition illustrée :)
J'ai revu l'adaptation ciné aussi, je n'en avais que des souvenirs diffus...

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan