mardi 16 août 2011

Abarat (tome 1),
de Clive Barker

Reçu le mardi 16 août 2011, 4 reviews

Résumé :
Candy Quackenbush s'ennuie à Chickentown, petite ville triste de l'Amérique profonde. Jusqu'au jour où elle pénètre par hasard dans le royaume magique d'Abarat, un archipel composé de vingt-cinq îles mystérieuses aux étranges habitants. Au fil de rencontres merveilleuses, émouvantes ou terribles, Candy va découvrir pourquoi cet univers lui semble curieusement familier et pourquoi elle se sent prête à y affronter tous les dangers...

Mon avis :
Voilà encore un de ces livres lus dans ma jeunesse, pour lequel je suis complètement tombée sous le charme et que je comptais relire sans faute un jour. Eh bien, voici ce fameux jour ! Quel bonheur de replonger dans l'univers riche et complexe de l'Abarat, en version originale cette fois-ci, tout en admirant les splendides peintures qui accompagnent cette histoire. Je vous emmène faire le tour des îles les plus incroyables que vous ayez pu imaginer !

"Every island is a different Hour of the day," he began by saying. "And on each island, you'll find all the things that our hearts and souls and minds and imaginations connect with that Hour."

Arrêtez votre montre, elle ne vous servira à rien ici. Car chacune des 24 îles de l'Abarat correspond à une heure du jour ou de la nuit, et le temps y passe différemment que dans notre monde, l'Hereafter. C'est ce que va découvrir Candy lorsque les eaux de l'Izabella vont l'emporter ainsi que son compère John Mischief loin de Chickentown, cette petite ville horriblement barbante du Minnesota, tandis qu'ils sont poursuivis par un agent du Seigneur de Minuit. De ses premiers pas dans l'Abarat jusqu'à la fin de ce tome, Candy ne va cesser d'échapper à ses poursuivants, de découvrir cet univers aussi étrange que merveilleux et surtout, de se poser des questions sur cet étrange sentiment de familiarité qui ne la lâche pas...

Que dire, que dire... ce livre est une espèce de condensé de tout ce qu'un bon livre devrait contenir : des personnages courageux, attachants, fouillés, un univers original qui regorge de surprises et de mystères, de l'action omniprésente, une trame de fond prenante, un style soigné et de magnifiques illustrations de la main de l'auteur. C'est un peu le must du must, si je peux me permettre. À mi-chemin entre jeunesse et horreur, Barker mélange les gentils aux allures de modèles et les méchants tout droit sortis de Hellraiser, certains se nourrissant de leurs cauchemars, d'autres élevant des insectes sous leur peau. Impossible de rester indifférent face aux multiples créatures que l'on y rencontre, aux paradoxes et aux merveilles qui croisent la route de Candy.

Parmi mes extraits préférés, une des comptines favorites de Mendelson Shape, agent au service du Seigneur de Minuit, qui fait sourire comme le chat du Cheshire. À réciter le soir, caché derrière la porte de la chambre de sa petite sœur, en prenant la voix de Vincent Price :
Scarebaby, scarebaby,
Where do you run?
Out in the graveyard,
To have some fun?
Dancing with skeletons
Up from the ground?
Doing a jig
On the burial mound?

Scarebaby, scarebaby,
Horrid you are!
With the wings of a bat,
And a face with a scar,
The fangs of a vampire,
The tail of a snake;
You open your mouth
And the noise that you make
Is a song that the Devil sings,
Bitter and loud.
Tell me, my baby,
Was your mother proud?

L'Abarat c'est donc tout ce que votre imagination a jamais pu inventer, une sorte de rêve éveillé dont on ne veut pas se sortir, une aventure extraordinaire comme on aurait voulu en vivre étant gosse. Avec ses peintures qui regorgent de couleur et de poésie, impossible de passer à côté de ce petit chef d'oeuvre d'un maître du fantastique, à l'originalité et la grandeur des plus inattendues.

"Don't you like that idea?"
"Liking it and having it be true aren't the same thing, Tom."
"Huh. Sometimes you need to let things strike your heart and not your head, Geneva."

Ma note : 10/10 (eh oui, rien que ça !)

À lire sans faute en version illustrée, bien sûr !


Reviews (4)

Le 16 août 2011 à 17:56 , Guu a dit…

Bon alors :

1- Y a 25 ou 24 îles? Suis perdue
2- Ooooh très jolie couverture
3- Trève de plaisanterie, ca me tente très beaucoup et j'aurais adoré pouvoir lire ca plus jeune. Mais je vais essayer de me rattraper asap =)

Le 17 août 2011 à 10:46 , Miss Spooky Muffin a dit…

1- 25, 24 pour chaque heure et la 25ème, l'île du temps hors du temps, dont on sait peut dans le premier tome (à part qu'elle est super mystérieuse)
2- Ah, merci !
3- Il n'est jamais trop tard petit padawan. Va l'emprunter à la biblio ou commande-le d'occas :)

Le 17 août 2011 à 12:06 , BlackWolf a dit…

Ah Cliver Barker je dois dire que j'ai pas encore lu ce livre plus Jeunesse mais que j'en ai très envie depuis un petit moment. J'adore la couverture.

Le 19 août 2011 à 14:38 , Miss Spooky Muffin a dit…

J'espère que tu te lanceras... tu me connais, je ne suis que de bon conseil en plus, tu ne peux qu'adorer ! ;)

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan