mardi 5 juillet 2011

Border,
de Kazuma Kodaka

Reçu le mardi 5 juillet 2011, 2 reviews

Résumé :
Bienvenue dans cette agence secrète de détectives où travaillent les hommes les plus incroyables du coin... mais ne prenez pas cette équipe classe et stylée pour une bande de poseurs ! Ils font toujours respecter la loi avec facilité et piègent tous les criminels, trafiquants et gang lords... mais arriveront-ils à résoudre les mystères de leur propre passé ?

Mon avis :
Ca fait longtemps que je veux vous parler de Kazuma Kodaka, une (autre) de mes mangaka préférées. Malheureusement, il aura fallu attendre jusqu'à aujourd'hui pour qu'une de ses œuvres (autre que Kizuna) soit publiée en anglais. Mais pas n'importe laquelle, tout de même ! Border fait partie de cette petite catégorie de yaoi qui possèdent une vraie histoire, de vrais personnages, de l'action, de l'humour... bref, celle des bons manga, dont on a envie de parler. Et j'ai très envie de vous en parler !

L'histoire est celle d'une agence de détectives secrète, le Charlie's Angels japonais où les blondes sont de beaux mecs qui neutralisent les brigands avant l'arrivée de la police. Gadgets, opérations spéciales, infiltration, une vraie bande de James Bond en puissance... enfin, si James Bond était gay et qu'il se faisait draguer par ses confrères, bien sûr. Mais Yamato Suou, le chef de l'agence, n'est pas vraiment un joli coeur : formé par les forces spéciales américaines, il y a gagné des cicatrices que ses bienfaits ont bien du mal à effacer.

Par quoi je commence ? Les fantastiques dessins ? Je pense que ce style est probablement le plus parfait que j'ai pu voir jusqu'à maintenant, que ce soit au niveau du sens des proportions, des expressions ou de la variété des personnages (qui ont d'habitude la fâcheuse tendance de tous se ressembler). Les décors ne sont pas laissés pour compte non plus et si quelques méchants sont un tantinet clichés, on se délecte tout de même du physique de nos héros !



Du côté de l'histoire, vous savez déjà de quoi ça parle : les enquêtes d'une petite agence de détectives secrète qui se charge de coincer dealers, proxénètes et autres joyeux trafiquants. Si les moyens semblent aussi impressionnants que rocambolesques, toute cette action est un vrai plaisir qui change des bonnes vieilles romances. D'ailleurs, la romance, si on ignore les tentatives désespérées de Tamaki de draguer Yamato, est relativement inexistante. Les souvenirs du passé de Yamato sont les seuls à avoir une portée romantique que le drame contrebalance suffisamment pour ne pas tomber dans le fleur bleue.


Alors, qu'est-ce qui vous retient de lire ce livre ? Sûrement pas l'humour des protagoniste, ni le potentiel de personnages secondaires comme le lieutenant Makita qu'on sent se rapprocher doucement de la bande. Les amateurs de détails sulfureux y trouveront aussi leur compte, surtout qu'un adorable petit asiat' comme Yamato jeune et sa belle gueule de militaire ne sont pas désagréables à regarder. Vivement que les tomes suivants sortent !

Ma note : 9/10

Vous pouvez lire le premier volume et une partie du second en anglais sur Animea grâce à l'excellent travail d'une des meilleurs teams de scantrad, Dangerous Pleasure.

Oh, j'allais oublier ! C'est encore un billet pour le challenge Manga ça !


Reviews (2)

Le 5 juillet 2011 à 11:41 , Erato a dit…

Ca a l'air sympa, et le dessin me plait bien pour une fois ^^
Tu connais Do you know my detective ? J'aimais bien les dessins, après pour l'histoire, je t'avouerai que je ne m'en souviens plus des masses (j'ai quelques scènes en tête, mais y'a des enfants qui nous lisent XD).

Le 5 juillet 2011 à 12:00 , Miss Spooky Muffin a dit…

Je pense que ça te plairait, je penserai à te l'offrir si jamais tu ne te décides pas ^^
Je connais le Hirotaka Kisaragi mais il n'est pas sorti en anglais et les mangas français ça me file de l'urticaire :D Bientôt j'espère !

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan