mardi 14 juin 2011

Coeur de Démon,
de Claude Neix

Reçu le mardi 14 juin 2011, 14 reviews

Résumé :
Cet homme-là devrait être un prince. Ce n'est qu'un guerrier.
Beau, intrépide, ombrageux - et gay -, le capitaine Eiki Leifsen s'est acquis une réputation de combattant redoutable.
Mais aujourd'hui, les ombres fugitives qui hantent le palais d'Ishmaar ont le couteau aussi aiguisé que les pires ennemis qu'on rencontre aux frontières de l'empire. Les arcanes somptueuses et sordides de la cité réservent à Leifsen des aventures à l'amertume éternelle.
Et pourtant, au fond du chaos, de la terreur, de la douleur se niche parfois le plus inattendu, le plus désirable, le plus merveilleux des dangers : l'amour.

Mon avis :
Éternelle absente des salons et autres réjouissances, j'ai eu la chance cette année d'avoir une charmante amie pour aller aux Imaginales à ma place, et m'en ramener quelques souvenirs. Parmi eux, des livres que je n'attendais pas, dont celui-ci : un roman yaoi, écrit (et dédicacé) par un de mes auteurs préférés. Roman dont je me suis délectée en à peine deux jours. Que dire de plus qu'un immense merci Lalou ?

Il n'est pas rare de voir des romans de ce genre n'être qu'une interminable histoire d'amour sur fond d'une vague intrigue prétexte aux drames. Celui-ci fait plus qu'exception à la règle ! Le capitaine Leifsen, "barbare" nordique, est appelé par son mentor pour enquêter sur une histoire de meurtre dans la maison d'une des importantes personnalités d'Ishmaar, aux côtés de figures aussi illustres que le roi Khovan Akila et son fils Bylon - pour qui le capitaine éprouve une attraction difficile à contenir. Mais lorsque les morts se multiplient, il doit laisser de côté ses problèmes pour tenter de dénouer le nœud de mensonges qui se resserre autour de lui...

Il y a beaucoup de choses qui m'ont plu (le mot est presque faible) dans ce roman, mais je vais commencer par celle qui m'a le plus enchantée et fascinée : son style. Et ce pour la simple raison qu'en le lisant, j'ai eu l'impression d'avoir pu l'écrire moi-même. Je n'aurais pas la prétention de me considérer aussi bon auteur que Claude Neix, mais sa façon de parler des sentiments, de décrire les personnages, de mettre en place les décors, de développer une intrigue, de mêler humour, drame et sensualité dans une histoire plus passionnante qu'elle ne le laisse présager correspond exactement à ce que j'essaye de faire, et je suis émerveillée de voir tout cela mis en œuvre ici. Une preuve supplémentaire qu'on peut écrire des romans gays de qualité... j'aimerais pouvoir en convaincre tout le monde autour de moi !

Comme toujours, elle a su rendre ses personnages attachants, que ce soit dans un contexte fantasy ou un autre. Eiki Leifsen est un homme torturé qui noie sa colère et sa douleur dans des petits mensonges et autres activités insignifiantes, et à chaque instant où il révèle un peu de sa véritable personnalité on ne peut s'empêcher de fondre pour lui. Aidé du formidable Thraco au soutien inébranlable, de l'adorable Vindravan qui lui voue une admiration sans faille et d'une petite bête poilue aux longs crocs qu'on a envie de câliner, il nous fait rencontrer de nombreux personnages (du simple palefrenier à sa Majesté des calamars) qui auront tous leur rôle à jouer dans l'histoire, leur face cachée et leur lot de surprises à dévoiler. Surtout ce fameux Bylon Akila qui prend son temps avant de révéler tout son potentiel...

Je ne peux pas vous en dire plus, parce que si ce que je vous ai déjà dit ne vous a pas intéressé, rien ne le pourra. Ce livre fera partie du petit nombre de ceux que je prendrai avec plaisir pour en relire un passage, me détendre et profiter de la charmante compagnie de ses personnages. La seule chose qui me réjouisse encore, après qu'il se soit terminé bien trop tôt à mon goût, c'est de savoir qu'un second roman (illustré celui-ci) m'attend pour replonger dans le monde passionnant de Claude Neix, à l'humour aussi pointu que les oreilles de ses elfes. Si vous avez envie de tenter l'aventure, vous êtes les bienvenus !

Ma note : 9/10 (parce qu'on n'a pas toujours besoin de se prendre au sérieux pour faire de grandes choses)

Retrouvez ses livres, mangas et autres douceurs sur le site du Studio Gothika ou dans vos points de vente habituels - je vous conseille un petit tour à la Japan Expo 2011 également, ne dites rien, mais il paraît qu'elle y sera ^_-

Reviews (14)

Le 14 juin 2011 à 10:59 , Aily a dit…

:D EN plus, je devrais aller à la Japan Expo :D

Le 14 juin 2011 à 11:03 , Miss Spooky Muffin a dit…

Ne pas être jalouse, ne pas être jalouse... ><
Tu me ramèneras des photos j'espère ?

Le 14 juin 2011 à 11:09 , Guu a dit…

Ce genre de couverture ca me fait fuir, j'avoue... mais peut être que je te l'emprunterais un jour :p

Le 14 juin 2011 à 11:13 , Miss Spooky Muffin a dit…

Il ne faut pas ne pas juger un livre à sa couverture normalement ? :p

Le 14 juin 2011 à 11:13 , Erato a dit…

Je ne connaissais pas du tout. Mais, j'ai une excuse, je ne connais pas vraiment le yaoi (enfin, fût un temps où j'en lisais pas mal sur le net) ^^
Les dessins me semblent étranges. Il faudrait que je voie ce que ça donne en vrai ^^

Le 14 juin 2011 à 11:22 , Miss Spooky Muffin a dit…

Mais c'est un livre hein, il n'est pas illustré, c'est juste un bon vieux roman ^^
Je ne sais pas si j'aurais eu l'occasion de le lire si Lalou ne l'avait pas ramené avec elle !

Le 15 juin 2011 à 11:41 , Lalou a dit…

Lalou elle est machiavélique. Elle s'était renseignée, la fourbe, sur ce que tu avais lu ou pas de Cristina. Et elle avait découvert Claude. Et que tu n'avais pas lu ses oeuvres. Et le destin étant vachement bien foutu, les Imaginales étant vachement bien foutues aussi, tout concordais.
Contente que ca te plaise, petite Lily d'amouuuur.

Le 15 juin 2011 à 11:48 , Miss Spooky Muffin a dit…

Je savais qu'on pouvait te faire confiance pour me ruiner en douce ma petite Lalou d'amour ;)

Le 15 juin 2011 à 12:31 , Yam a dit…

Tu donnes envie de le lire... je le rajoutes à ma liste des prochaines acquisitions ^^ ça sera pour le mois prochains j'ai déjà explosé mon budget ce mois ci :/

Le 15 juin 2011 à 13:15 , Miss Spooky Muffin a dit…

Prends ton temps, et j'espère qu'il te plaira !

Le 16 juin 2011 à 17:25 , Cristina Rodriguez (alias Claude Neix) a dit…

Et si je vous disais, cher petit muffin venu du nord, que c'est à cause de la "bébête" d'Eiki que Kaeso le prétorien s'est retrouvé avec sa fidèle Io ? ^__- En fait, je me suis tellement amusée avec cette bestiole, lorsque j'ai écrit ce petit roman il y a 10 ans (déjà !), que j'ai eu envie de donner un fauve "de compagnie" à mon enquêteur antique... Comme quoi, tous les chemins mènent vraiment à Rome ! Je suis ravie que ce livre vous ait autant plu. Bien affectueusement. Cristina Rodriguez (alias Claude Neix).

Le 17 juin 2011 à 14:23 , Miss Spooky Muffin a dit…

Heureusement que Io n'essaye pas de se glisser dans la chemise de Kaeso, je ne pense pas qu'elle résisterai ! Merci pour ces anecdotes, c'est toujours un plaisir d'en savoir plus sur ses personnages préférés, et bonne continuation pour vos futurs fantastiques romans que je suis déjà impatiente de lire !

Le 29 décembre 2011 à 19:06 , Fantasyae a dit…

J'ai beaucoup aimé ce livre ! Le premier que j'ai lu de Claude Neix ! Depuis, j'ai lu également L'elfe route et j'ai eu la chance de mettre la main sur Un ange est tombé !
Par contre, je n'ai lu que ces trois là, même si les autres me font très envie ! Je n'arrive pas à les trouver d'occas'.
du coup, je patiente :)

Le 2 janvier 2012 à 11:01 , Miss Spooky Muffin a dit…

J'espère que tu auras l'occasion de lire les autres et qu'ils te plairont alors :)

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan