mardi 8 mars 2011

This is not a love song,
de Jean-Philippe Blondel

Reçu le mardi 8 mars 2011, 16 reviews

Résumé :
Ce n'est pas grand-chose, une semaine.
Sept jours chez sa mère, avec les filles, pour faire le point. Sans lui. Rien de tragique, non. Juste souffler un peu. Vincent n'en revient pas. Son épouse vient de le pousser à faire la même chose : retourner quelques jours au bercail. Sauf que lui n'a pas vu sa famille depuis dix ans. Dix ans qu'il l'a quittée. Dix ans qu'il a quitté Jérôme, ce frère trop sage, et les copains, Olivier, Fanny, Etienne...
Les souvenirs sont douloureux, car Vincent a fait plus que les quitter : il les a lâchés. Ces petites vies communes où les rêves ne se débattent même plus. Ils lui en veulent mais lui cachent leur chagrin. Perdu dans sa propre identité de frère, de fils, d'amant, d'ami, Vincent voit la semaine s'étirer. Et toujours ce même air, lancinant, qui résonne, et qui n'est pas une chanson d'amour...

Mon avis :
La coupable de cette folie, pour changer, est cette fois-ci miss Lalou, qui a eu l'immense gentillesse de m'offrir un petit livre en remerciement du mien. C'était le seul de ma wish-list qu'elle connaissait et qu'elle avait adoré. Eh bien, j'ai vite compris pourquoi ! Mine de rien, le temps d'une petite semaine de vacances en famille, l'auteur a le temps de nous faire rire, de nous énerver, de nous angoisser, de nous rendre triste... un véritable exploit dont on ne ressort pas indemne !

Tout commence par Susan et son idée saugrenue de passer des vacances avec ses parents et les enfants, sans lui. Une occasion pour lui d'aller voir ses parents aussi, non ? Ses parents français ringards, ennuyeux, avec qui il n'a rien en commun, ainsi que son frère dont il déteste la femme et avec qui il entretient une relation distante écorchée de jalousie. Il espère au moins trouver l'occasion de revoir ses amis pour sauver le coup, sauf ce qu'il va apprendre d'eux ne va pas spécialement illuminer sa semaine...

La première chose qui accroche dans ce livre, c'est la proximité que l'auteur crée avec ses lecteurs. Une histoire à la première personne, pleine de sentiments, de pensées et de remarques personnelles à laquelle il est impossible de ne pas s'identifier. On compatit au désespoir de Vincent de se retrouver coincé dans la campagne française avec une famille qu'il voit rarement et qui ne lui manque pas, on ressent tout le dilemne humain de celui qui veut être un bon fils mais qui veut vivre sa propre vie... qui n'a pas ressenti ça un jour ou l'autre ? Et quand ça tourne mal, on est soudain coincé avec lui, forcé de partager sa douleur, sa culpabilité, ses mauvais choix. L'auteur n'épargne rien ni personne, surtout pas le lecteur. Et pourtant, une fois commencé, impossible de décrocher.

Les personnages sont tous tellement banals qu'ils en deviennent familiers. Les amis qu'on ne connait plus, à qui on ne sait pas quoi dire, ceux qui veulent prétendre que rien n'a changé, ceux qui veulent prétendre que tout va bien et qui préfèrent se mentir que d'ouvrir les yeux sur leurs erreurs. La famille inconsciente, celle qui blesse sans s'en rendre compte, qui s'éloigne malgré elle et qu'on se force à aimer, qu'on est impatient de quitter pour retrouver sa vie, celle où l'on choisit ses fréquentations et ses loisirs. Un narrateur très humain, très soi, très tout le monde, qui se pose des questions et qui regrette...

Et puis on referme ce livre quelques heures plus tard (c'est tout ce qu'il faut pour le terminer), surpris d'avoir aimé, étonné de ne pas l'avoir reposé plus tôt, un peu honteux d'avoir tremblé et de s'être mordu la lèvre pour masquer le trouble qu'à causé son contenu. On maudit l'auteur de nous avoir laissé sur cette fin, et puis on le remercie de nous avoir fait ressentir tout ça en si peu de lignes, ce maelström d'émotions inévitable. On se demande ce qui s'est passé. Et quand on va le relire.

Ma note : 8,5/10

Reviews (16)

Le 8 mars 2011 à 13:33 , Nathalie a dit…

Ca a l'air pas mal en effet, et la couverture est jolie, ce qui ne gâche rien :)

Le 8 mars 2011 à 13:41 , Miss Spooky Muffin a dit…

Et il se lit très vite, si tu en as envie je te le prêterai avec plaisir !

Le 8 mars 2011 à 13:49 , MyaRosa a dit…

Je l'avais repéré à la médiathèque celui-ci.
Je vais me dépêcher d'aller le chercher. ;)

Le 8 mars 2011 à 13:58 , Miss Spooky Muffin a dit…

Si tu es rapide, tu peux même le lire sur place, il se lit vraiment d'une traite :)

Le 8 mars 2011 à 14:04 , Véro a dit…

Quel beua billet qui donne envie de lire ce roman !

Le 8 mars 2011 à 14:06 , Véro a dit…

Je voulais dire "beau" bien sûr !

Le 8 mars 2011 à 14:10 , Miss Spooky Muffin a dit…

Merci pour le compliment, j'espère t'avoir donné envie de le lire... il faut remercier Lalou de me l'avoir fait découvrir !

Le 8 mars 2011 à 14:30 , Lalou a dit…

Merci pour ce bel article Miss...

En te l'envoyant, je pensais bien qu'il te plairait, malgré sa dureté. La crédibilité des personnages et le million d'émotions que l'on ressent en le lisant sont tellement prenantes qu'on peut difficilement sortir indemne de ce livre.
Tourneboulant, je trouve.

Le 8 mars 2011 à 14:35 , Erato a dit…

Waouh, il a l'air pas mal ! Du moins, c'est ce que l'on ressent à travers ton avis ^^
Je me jette à l'eau ?
Allez hop dans la PAL !

Le 8 mars 2011 à 14:37 , Miss Spooky Muffin a dit…

@Lalou : merci à toi d'avoir visiblement bien cerné mes goûts, surtout que je ne m'attendais vraiment pas à autant apprécier, c'est une sacrée surprise !
Je suis tourneboulée moi aussi :)

@Era : dans la PAL, carrément ? Eh bah, Lalou fait des addicts avec ses conseils ^^

Le 8 mars 2011 à 14:54 , Erato a dit…

Oups mes doigts ont fourché ! XD
Dans la wish list bien sûr ^^

Le 8 mars 2011 à 16:24 , Jazz13 a dit…

Très jolie critique, je pense que je vais filer le rajouter dans ma wish-list aussi ^^

Le 8 mars 2011 à 16:45 , Miss Spooky Muffin a dit…

J'espère qu'il te plaira Jazz !

Le 8 mars 2011 à 21:05 , Neph a dit…

Voilà un sujet difficile, je trouve ! Entre égoïsme et remise en question, le personnage ne doit pas être sympathique d'emblée... Je le note, même si j'ai plutôt envie de lectures rigolotes en ce moment !

Le 8 mars 2011 à 21:10 , Miss Spooky Muffin a dit…

Le sujet n'est pas tellement difficile au premier abord mais la façon dont les révélations arrivent et sont gérées l'est. Disons que niveau lecture rigolote, ce n'est pas ça (même si le début est assez drôle/cynique), mais il vaut le coup quand même.

Le 10 mai 2012 à 23:36 , Serena a dit…

J'ai beaucoup aimé ce livre, je ne dis pas que c'est le meilleur de l'année, mais il m'a fait pas mal réfléchir :)

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan