jeudi 3 mars 2011

Terre des monstres, tome 1 : L'enfant trouvé,
de D.M. Cornish

Reçu le jeudi 3 mars 2011, 9 reviews

Résumé :
Les vastes terres du Demi-continent portent les cicatrices de centaines d'années de conflits entre les monstres et les hommes. Seules les âmes les plus courageuses traversent désormais les routes intérieures : marchands, messagers de l'empire et - les plus braves de tous - les chasseurs de monstres. Être un chasseur requiert des talents extraordinaires et un caractère rusé, car les créatures sont aussi mortelles que variées et peuvent tuer un humain plus vite que l'éclair.
Rossamünd Bookchild ne devrait pas avoir à s'en faire : le jeune orphelin au nom de fille vit en sécurité derrière les mains de l'Estimable Société de Marine pour Orphelins de Madame Opéra. En sécurité, du moins jusqu'au jour où il sera recruté par les services de l'empire à l'arrivée d'un homme étrange aux yeux rouges sang. Voici son histoire.

Mon avis :
Découvert sur le blog d'Iluze, ce premier tome d'une trilogie n'aurait peut-être jamais atterrit entre mes mains si la bibliothèque ne l'avait pas eu en stock. Le seul problème, c'est qu'elle n'a pas les autres volumes, et que malheureusement ce livre a répondu à mes attentes : sans être palpitant, l'histoire originale et le rythme soutenu m'ont donné envie de connaître la suite. Que faire ?

Rossamünd a tout pour être un attachant petit bonhomme : orphelin, persécuté pour son nom de fille, il est choyé par deux des employés de l'orphelinat, la douce Verline et un ancien marin, maître Fransitart. Le refuge de leur attention va toutefois prendre fin lorsqu'un homme étrange annonce que Rossamünd a été choisi pour être allumeur de réverbères. Lui qui rêvait de sillonner les mers... le voilà embarqué en direction de High Vesting, quartier général des allumeurs de réverbères. Sauf qu'en prenant le mauvais bateau, il se retrouve avec un capitaine infect et une cargaison douteuse en direction d'une destination incertaine. Et ce n'est que le début de ses aventures !

Si la trame principale semble assez classique, l'univers inventé par l'auteur pour l'étayer vaut quant à lui le détour : comme on le devine en vue des 100 pages de lexique qui suivent le livre, il a pris soin d'inventer un monde complexe à la faune riche, pleine de monstres et d'humains modifiés qui voguent sur des mers acides. L'aperçu de l'univers qu'offre ce premier tome donne envie d'en savoir plus sur les curieuses populations qui vivent sur ces terres hostiles, sur les étranges leers et leurs yeux surnaturels ou les fulgars et leurs organes électriques.

Au milieu de ce fouillis de bizarreries, les personnages ne sont toutefois pas en reste. Rossamünd est un héros bien comme il faut, timide et innocent, se trouvant finalement un courage insoupçonné pour survivre à son dangereux voyage. Un peu trop prévisible pour être vraiment réaliste, on le suit tout de même avec plaisir dans cette quête initiatique vers sa destinée. Europe, la charmante et sans pitié chasseuse de monstre, apporte un équilibre intéressant à la naïveté de son jeune compagnon, et tous les personnages gravitant autour d'eux - bons ou mauvais - apportent leur petite pierre à l'édifice.

Du côté du style, rien à redire non plus, fluide et agréable, les discours se pliant bien au caractère et au statut des personnages. Et pourtant, il manque une petite étincelle quelque part, un soupçon de magie dans ce livre qui en regorge. Peut-être que la succession de termes inconnus y joue pour quelque chose, ou la prévisibilité de l'action, mais le coup de cœur n'est pas là. C'est juste un bon livre, un beau livre (illustré de portraits de la main de l'auteur), un agréable livre, dont j'ai tout de même envie de lire la suite !


Ma note : 7,5/10



N'hésitez pas à lire un extrait en anglais sur la page Amazon !

Reviews (9)

Le 3 mars 2011 à 15:47 , Erato a dit…

Le résumé me donne pas trop envie, mais ton avis, si ... Dilemme !
J'hésite ^^'

Le 3 mars 2011 à 16:11 , Miss Spooky Muffin a dit…

Moi j'ai tranché, emprunt à la bibliothèque. C'est ce que je te conseille, parce que si tu n'aimes pas, c'est dommage d'avoir juste le premier tome d'une trilogie...

Le 4 mars 2011 à 17:41 , Erato a dit…

Je pense que c'est ce que je vais faire. Hop, noté ^^

Le 7 mars 2011 à 13:15 , Luthien a dit…

Le résumé ainsi que ta chronique me donne envie. Après, un monde totalement inventé avec 100 pages de lexique, ça risque d'être un peu lourd peut-être. ;x Merci de m'avoir fait découvrir ce livre. :) Je tenterai certainement à l'occasion. ^^

Et j'adore la présentation de ton blog. :D

Le 7 mars 2011 à 13:19 , Miss Spooky Muffin a dit…

Merci pour le compliment Luthien !
Je t'avoue que j'ai juste survolé le lexique, ça ne m'intéressait pas plus que ça, surtout que la plupart des termes sont déjà bien expliqués dans l'histoire. Il s'agit juste d'un complément d'informations pour les curieux ;)

Le 8 mars 2011 à 09:46 , Iluze a dit…

Il ne reste plus qu'à harceler ta bibliothèque pour qu'elle achète les suivants héhé ;). Ça a marché avec la mienne ^^. Elle a maintenant les tomes 2 et 3.

Le 8 mars 2011 à 10:47 , Miss Spooky Muffin a dit…

Bah j'aimerais bien mais je ne sais pas trop comment ça se passe, ils n'ont pas beaucoup de livres en anglais et je ne sais même pas à qui je devrais en parler... je vais juste être patiente, qui sait ?

Le 8 mars 2011 à 14:36 , Lalou a dit…

Ah c'est celui la le livre frustrant avec 100 pages de lexique ^^

Bon si j'ai bien pigé, c'est en anglais, c'est ca?
Rhan.

Je continuerai à lire tes avis avec intérêt si tu chopes les deux autres tomes et on avisera ;)

Le 8 mars 2011 à 14:39 , Miss Spooky Muffin a dit…

Oui mais non, c'est en français aussi, avec une couverture de Lacombe si je ne dis pas de bêtise.
Et oui, c'est bien le livre frustrant... bien, mais frustrant !!

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan