mardi 29 mars 2011

Shadow Spell,
de Caro King

Reçu le mardi 29 mars 2011, 5 reviews

Résumé :
Simeon Dark est le sorcier le plus puissant du Drift. Mystérieux, malin, capable de changer d'apparence, il est le seul à pouvoir stopper le maléfique Strood et empêcher le Drift de disparaître. Mais où est-il ? Nin a trouvé le chemin qui même à son manoir - un étrange château avec un jardin et un lac au milieu du ciel. Elle y trouve un ruban de lumière tamisée : serait-ce le fameux sort et indice pour dévoiler le mystère de Simeon Dark ? Pendant ce temps, Strood prépare sa machine à distiller, ses tigres de compagnie et quelques barils de sang avant de se mettre à sa poursuite...

Mon avis :
Nous voici de retour dans le Drift (la Dérivation) avec Nin, cette gamine à la chance incroyable qui était partie sauver son petit frère d'une mort atroce entre les mains d'Arafin Strood dans Seven Sorcerers. L'histoire reprend exactement où le premier tome l'a laissée, et on y retrouve les même ingrédients, le même rythme, les mêmes bons côtés, mais surtout les mêmes mauvais.

Nin décide que plutôt de se contenter de sauver son petit frère et retrouver sa vie, elle va également tenter de sauver le Drift de sa lente décomposition dans le néant. Armée de sa chance et de ses amis, elle va explorer le manoir de Dark, puis traverser le Drift pour rejoindre le point de ralliement, et de là... sauver le monde. Strood ne s'est pas remis de l'humiliation qu'elle lui a causée et est bien décidé à la retrouver pour lui offrir une mort lente et douloureuse. En attendant, en plus de l'armée qu'il a lancée à sa poursuite, il est déterminé à détruire définitivement les "restes" des 7 sorciers pour mettre fin au Drift...

Comme je l'ai déjà dit, ce deuxième tome est horriblement similaire au premier. Les personnages sont les mêmes : Nin, pénible, à la fois naïve et maline, trop chanceuse pour être attachante, puis Jonas, toujours du potentiel mais ici encore mal exploité, et les deux vrais héros qu'on apprécie, Jik le golem et Skerridge le croque-mitaine. Ici plus que jamais, le bogeyman star sauve l'histoire grâce à son humour et ses péripéties, mais le pauvre a du mal à tout faire tout seul. Et du coup, dès qu'il n'est plus là... on s'ennuie.

On s'ennuie des mêmes actions prévisibles, des déplacements longuets, des décisions de Nin tellement évidentes que ça en devient un peu pathétique. L'espoir que la présence de Simeon Dark redonne un peu de punch au récit est vite tombé à l'eau : il arrive bien trop tard pour avoir un impact notoire. Donc on se contente de suivre Skerridge, de se demander parfois pourquoi les autres méchants lui confient leurs plans alors qu'ils le savent dans le camp adverse, et on déplore que les scènes un tantinet intéressantes soient carrément ellipsées au profit d’évènements dont on doute presque de l'utilité.

Bien sûr, il s'agit de littérature jeunesse, un créneau où rien n'est trop compliqué, mais là tout est carrément trop facile, trop attendu. Et malgré l'action qui se veut omniprésente, on s'ennuie. La fin bien trouvée rattrape un peu le sentiment de déjà vu mais comme avec Skerridge, impossible de rattraper tout un livre avec un seul élément.
Le premier tome était trop léger, celui-ci est carrément une déception ; dommage.

Ma note : 5/10

C'était donc la deuxième partie de la lecture commune avec Flo_boss, Nathalie et Sita, qui (pour certains) ont apprécié cette histoire un peu plus que moi. Allez lire leurs avis !

Reviews (5)

Le 29 mars 2011 à 11:16 , Nathalie a dit…

Oui comme tu dis j'ai mieux apprécié que toi, je ne peux pas dire que je me suis ennuyée. Mais je ne nie pas les défauts que tu soulignes, c'est plutôt qu'ils m'ont moins dérangée. Ce qui m'a posé problème c'est plutôt le rythme, ça traîne à se mettre en place et puis quand on arrive à l'action, une page et c'est fini. Un peu rapide !

Le 29 mars 2011 à 11:30 , Flo_boss a dit…

Tout à fait d'accord avec toi: évènements prévisibles, Nin toujours aussi énervante, fin un peu brutale... J'ai tout de même trouvé que certains éléments ici ou là permettaient de relever le niveau, et les révélations de fin permettent de clôturer joliment cet ensemble parfois un peu plat. Merci beaucoup en tout cas d'avoir joué le jeu jusqu'au bout malgré ta déception déjà avec "Seven Sorcerers". Ce fut un plaisir que de découvrir ce tome ensemble!

A très bientôt

Le 29 mars 2011 à 12:08 , Lalou a dit…

J'ai baissé les bras après Seven Sorcerers... et finalement on dirait que j'ai eu raison.
Triste que ce livre soit une déception, il est si joliiii. M'enfin, ... c'est la vie ^^

Le 29 mars 2011 à 14:33 , Sita a dit…

Copines d'opinion jusqu'à la dernière page ;)
Tout à fait d'accord avec ta critique. La quatrième de couverture et ce qui manquait dans le premier tome laissaient présager une toute autre histoire que ce qu'il en est vraiment.. Dommage.

Le 29 mars 2011 à 14:49 , Miss Spooky Muffin a dit…

@Nath : c'est vrai que le rythme est vraiment mal dosé lui aussi. Je n'y peux rien, je ne lui trouve que des défauts !

@Flo : la fin est bien en effet, mais on ne peut pas bâtir un diptyque seulement sur une bonne fin - pour moi ce n'est pas suffisant. Et je les aurais lu de toute façon, my bad de les avoir achetés sans savoir ;)

@Lalou : je ne sais pas s'il t'aurait plu, hormis la couverture. Ça, on ne peut pas lui reprocher qu'il décore très bien la bibliothèque !

@Sita : eh oui, même galère nous deux je crois ^^ Quel dommage qu'elle ne se soit pas rattrapée avec cette suite...

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan