jeudi 24 février 2011

Aristide broie du noir,
de Jérémie Almanza & Séverine Gauthier

Reçu le jeudi 24 février 2011, 8 reviews

Résumé :
Chaque soir, c'est pareil, le cortège infernal, le défilé de monstres et leurs chants sépulcraux. Aristide lutte, tout seul, contre un sommeil fatal. Il surveille les monstres, repousse leurs assauts.


Mon avis :
Aristide est un charmant petit bambin, mais un petit détail lui cause des déboires : le pauvre malheureux, 10 ans déjà, est terrifié par le noir. Incompris par sa famille, drogué par un psy incompétent, il décide que cela doit changer, et prestement ! Mais l'obscurité n'est pas un ennemi facile, comme il va le découvrir, car même armé d'une terrible machine, les ombres refusent de mourir...

Comment résister à l'adorable minois d'Aristide ? Avec sa tête de zombie (merci les insomnies), il fait triste figure au milieu de ses camarades qui ne manquent pas de se moquer de lui. Car Aristide n'y peut rien, il a peur du noir... il y voit des tentacules grouillants, des silhouettes malfaisantes et autres monstres invisibles, contre lesquels il doit se battre chaque nuit, sacrifiant ainsi son sommeil. Ses parents sont impuissants, le psy lui refile des somnifères, et lui décide de construire une folle machine pour broyer les ombres. Mais est-ce que cela va suffire ?

Les dessins de Jérémie Almanza sont une merveille pour les yeux, avec leurs traits doux qui collent parfaitement avec la poésie des mots (il est écrit en alexandrins, s'il vous plaît !). Aristide est attachant au possible, on ne peut s'empêcher de s'identifier à lui en se souvenant de ce lointain passé où nous aussi, on gardait une veilleuse allumée pour dormir. Son courage est d'ailleurs motivant et je ne serais pas la première à recommander cette BD à tous les minis qui ont peur du noir... rien de tel pour vaincre ses angoisses !


Avec ses couleurs magiques aux tons savamment accordés, ses personnages adorables et sa conclusion à la fois triste et joyeuse, cet album est un must have. Éternel reproche, sa longueur, bien trop courte pour pouvoir en profiter pleinement... mais on ne reste pas trop sur sa faim, c'est l'essentiel !

Ma note : 9/10

Reviews (8)

Le 24 février 2011 à 11:11 , Erato a dit…

Ma bibliothèque de bd (ma mienne et pas celle de l'homme) commence tout doucement à s'agrandir, on se demande à qui la faute ! =P
Cette bd est déjà dans ma pal depuis que j'ai lu la chronique de Lelf, y'a plus qu'à... ^^

Le 24 février 2011 à 11:59 , Walpurgis a dit…

Ca a l'air très charmant et le dessin est sympa ^^

Le 24 février 2011 à 13:18 , Miss Spooky Muffin a dit…

@Era : elle se lit super vite, tu devrais trouver quelques minutes pour elle tout de même ;)

@Walpurgis : j'adore les dessins personnellement, un vrai bonheur de lire des BDs aussi belles !

Le 24 février 2011 à 14:24 , Sara a dit…

Je suis contente de voir que tu l'as lu et aimé ! En même temps, c'est vrai que cet album est une merveille.

Le 24 février 2011 à 14:59 , Miss Spooky Muffin a dit…

Oui, une merveille ça lui va plutôt bien, même si je l'aurais préféré plus long ;)

Le 25 février 2011 à 00:09 , Lelf a dit…

Aristiiiiiiiiiiiiiiiiiiiide <3

Le 25 février 2011 à 13:15 , Lyra Sullyvan a dit…

J'avais beaucoup aimé Aristide aussi, et sa fin ambigu que l'auteur nous laisse le loisir d'interpréter à notre guise.

J'pense que c'est un bon bouquin pour les enfants qui ont peur du noir, même si le début peut sembler un peu effrayant pour eux.

Le 25 février 2011 à 13:29 , Miss Spooky Muffin a dit…

@Lef : groupie :P

@Lyra : je pense que c'est le genre que tu lis avec eux pour leur expliquer quand ils sont petits, c'est toujours plus facile quand il y a des images à l'appui.

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan