lundi 8 novembre 2010

Warbreaker,
de Brandon Sanderson

Reçu le lundi 8 novembre 2010, 9 reviews

Résumé :
T'Telir, capitale d'hallandren, est une cité haute en couleur où les foules habillées de façon joviale traversent les rues ensoleillés et adorent des héros ressuscités en dieux. Dirigés par le silencieux et mystérieux Dieu Roi, le panthéon est nourri par des offrandes de Souffles, la force vitale qui les garde jeunes et en vie.

Exilée à Idris, l'ancienne famille royale a contre sa volonté marié une princesse au Dieu Roi. En arrivant à T'Telir, celle-ci découvre que la ville et le mariage ne sont pas du tout ce qu'elle croyait. Son seul allié est un certain Lightsong, un Dieu sceptique de sa propre divinité, qui craint que la guerre avec Idrid soit inévitable.

Ailleurs, un autre arrivé à T'Telir, portant une épée animée appelée Nightblood, fomente des plans astucieux basés sur la magie d'Hallandren, qui utilise les couleurs pour diriger le pouvoir du Souffle - des plans qui pourraient changer le monde.

Mon avis :
Ah, Mr Sanderson, qui aurait cru que ça marcherait à tous les coups ? Jouer la carte de la fantasy classique, avec juste un peu de couleur, faire traîner tout ça une centaine de pages, y glisser quelques intrigues politiques et finalement, sur à peine cent pages de fin, tout faire exploser pour laisser derrière soi une excitation exaltante. Impossible de ne pas être conquise, j'en ai peur.

L'histoire commence à Idris, où la princesse doit être envoyée à T'Telir pour épouser le Roi Dieu (Dieu Roi ?) comme convenu dans le traité passé entre leurs deux nations. Mais Idris sait que la guerre va éclater entre eux bientôt, et au lieu d'envoyer la princesse désignée, elle sacrifie sa plus jeune fille à la place, une petite turbulente et mal élevée qui va se retrouver propulsée à la cour des Dieux d'Hallandren. Et y mettre le bazar, inconsciente que sa sœur, décidée à la délivrer, va y mettre le sien également. Sans compter sur Lightsong, Dieu de la bravoure (on se demande longtemps pourquoi), qui se met soudain en tête d'enquêter sur les mystères de la cour...

L'auteur semble avoir trouvé la recette magique quelque part car après ce troisième livre que je lis de lui, je n'ai pas de mal à y trouver des similitudes : d'abord le héros, ou plutôt, l’héroïne, une jeune fille toujours ignorante qui va finalement participer activement à l'action principale, puis le second héros, rarement celui qu'il prétend être et qui agit dans l'ombre, ainsi qu'un personnage bavard, excentrique et attachant qui va s'en mêler pour dénouer le mystère. Plus de la magie (un peu mais pas trop), des complots, des retournements de situation, et enfin la Grande Bataille Finale.
Et pourtant, ce ne doit pas être si simple, parce que ça faisait longtemps que je ne m'étais pas autant éclatée !

Comme à son habitude, Sanderson a le chic pour rendre ses personnages vivants et c'est impossible de leur rester insensible, même ceux qui se révèlent au final être de vils traîtres. Siri est une explosion de fraîcheur à côté de la vaillante et taciturne Vivenna, Vasher un mystère sur pattes avec son adorable épée, mais mon préféré (sans surprise ?) reste Ligthsong the Bold. Pas commun de voir un Dieu qui refuse d'en être un, et qui décide qu'ennuyer et exaspérer aussi bien ses prêtres et ses servants que les autres divinités de la cour est la meilleure distraction au monde. Ça et tourmenter Llarimar (Scoot pour les intimes), son pauvre haut-prêtre, qui subit ses incessants questionnements sur la foi sans broncher.

Je n'ai pas envie de dévoiler trop de l'intrigue mais elle est étrangement bien construite, tournant systématiquement autour de fausses pistes finalement réfutées, jusqu'à ce qu'au final presque tout le soit. Cette façon de garder l'action assez faible tout au long de l'histoire avant de finalement éclater d'un coup de tonnerre, à la manière d'un orage qui gronde, est à la fois frustrante et parfaite pour ceux qui aiment collectionner les bouts d'hypothèses et les assembler en tentant de deviner la fin avant l'heure. Ou ceux qui comme moi, se contentent de lire et de s'exciter au moindre indice - et prévoient au moins deux heures de libre pour se lire la fin d'une traite, incapables de s'arracher du tourbillon de l'histoire.

Si j'avais adoré les deux premiers tomes de la trilogie Mistborn, je crois que cette histoire est encore meilleure parce qu'il a su la condenser en un seul livre sans pour autant lui donner une impression bâclée. S'il n'y avait qu'un seul livre à choisir aujourd'hui, je pense que je prendrais celui-là ; avoir envie de le relire cinq minutes après l'avoir fini, c'est pratiquement un miracle !

Ma note : 10/10 (quelle surprise)

Ce livre est disponible en version e-book gratuite sur le site de l'auteur, profitez-en !

Allez lire les avis de mes co-lecteurs, Nathalie, Belgarion et Louppatient, qui vont avoir du boulot pour se montrer plus enthousiaste que moi...

Reviews (9)

Le 8 novembre 2010 à 10:50 , Snow a dit…

ça donne vraiment envie!
ya une date prévu pour une VF? parce que ça donne trop envie ^^

Le 8 novembre 2010 à 11:12 , Miss Spooky Muffin a dit…

Aucune idée pour la VF mais j'espère que le traducteur va bosser comme un dingue dessus parce que l'histoire est vraiment excellente et qu'elle mérite une excellente traduction :)

Le 8 novembre 2010 à 12:19 , Céline a dit…

Voilà une occasion de se lancer dans la lecture en anglais alors !

Le 8 novembre 2010 à 13:17 , Miss Spooky Muffin a dit…

Une excellente même, avec l'opportunité de le lire l'e-book gratuitement, on peut évaluer rapidement son niveau et prendre le temps de déchiffrer ce qui manque sans pour autant culpabiliser d'avoir acheté un livre qu'on ne parviendra peut-être pas à finir.
J'espère que tu auras l'occasion de t'y mettre !

Le 8 novembre 2010 à 19:43 , Nathalie a dit…

Je sais pas pour le fan club, mais je sens qu'on va pouvoir encore discuter de ses autres oeuvres, en espérant qu'ils ne nous décoivent jamais... Trop cool de découvrir un auteur génial, encore jeune et prolifique !!!
Au fait, j'ai commandé Mistborn en trilogie VO, j'ai pas pu résister :s

Le 24 février 2011 à 13:04 , nymeria a dit…

Il est dans ma PAL aussi vu les avis positifs que j'ai vu fleurir un peu partout ! Et Mistborn m'attend en vo aussi (>< je sais pas ce que j'attends moi !). J'adore ton blog, il est vraiment super beau ! ;)

Le 24 février 2011 à 13:17 , Miss Spooky Muffin a dit…

Merci Nymeria, contente que mon blog te plaise !
Sanderson est vraiment un auteur sensationnel, je ne doute pas qu'il te plaira. Warbreaker se lit plus rapidement que Mistborn vu qu'il est en un tome mais ils sont tous les deux aussi bien. Bonne lecture !

Le 29 avril 2011 à 15:19 , BlackWolf a dit…

Rohhh ton avis me donne envie de me plonger dans ce livre. J'espère que mon niveau d'Anglais sera à la hauteur.

Le 29 avril 2011 à 15:46 , Miss Spooky Muffin a dit…

Il est vraiment excellent, d'autant plus que tu as aimé Mistborn, je te le conseille ! Lis le pdf pour te rendre compte du niveau, tu achèteras la version papier en fonction ;)

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan