lundi 20 septembre 2010

Little Big Soldier,
de Sheng Ding

Reçu le lundi 20 septembre 2010, 0 reviews

Synopsis :
Dans les temps les plus sombres de la Chine, quand les chefs de guerre sans scrupule enchaînaient les batailles pour satisfaire leurs envies de conquêtes, des millions de personnes ont péri, et ceux qui ont survécu n'avaient plus que le choix de tuer ou d'être tué. Les bataillons des états en guerre Wei et Liang se sont affrontés dans un bain de sang de l'aube au crépuscule. Seuls deux hommes ont survécu : un soldat Liang, expert à faire le mort à l'aide d'une fausse flèche mécanique plantée dans son plastron, et le général rival de Wei. Le soldat décide de capturer le général afin de le ramener à Liang et de l'échanger contre les 5 hectares de terre, l'argent et l'exemption de service militaire promis comme récompense. Le jeune général captif n'est cependant pas décidé à se laisser embarquer facilement, et c'est dans un bien étrange voyage que les deux hommes vont s'embarquer afin d'atteindre leur but.

Mon avis :
À l'occasion du festival du film international d'Helsinki, Rakkautta & Anarkiaa (Amour & Anarchie), j'ai eu l'occasion d'aller voir ce film inattendu, prenant la relève de Red Cliff comme coup de cœur de l’événement. Loin de l'étrange image occidentale de Jackie Chan, il dirige ici un film plein d'émotions, d'action et d'humour, dans le magnifique cadre de la Chine à l'époque des Royaumes Combattants.

Jackie Chan y joue le rôle d'un paysan malin, ayant feint la mort lors du massacre entre les armées Lian et Wei, qui emporte avec lui le général ennemi en otage en espérant l'échanger contre la récompense promise - de l'argent, des terres et de la tranquillité. Mais chaque rencontre sur la route va apporter son petit lot de malheur : une femme le dupe pour voler son cheval, des bandits s'emparent de son otage, et surtout, un mystérieux prince est en train de battre la campagne pour retrouver le général coûte que coûte.

On oublie parfois qu'avant Rush Hour, Jackie Chan est surtout un grand acteur chinois avec plus de cent films à son actif. Il a lui même écrit l'histoire de Little Big Soldier et participé à sa réalisation, en plus d'y jouer le rôle principal et d'y effectuer (comme toujours) ses cascades lui-même. Le personnage qu'il interprète est un peu naïf, obnubilé par ses maigres attentes de paysans (il refuse les terres que le général monnaye en échange de sa vie car il ne saurait pas quoi faire de tout ça) et ne pense qu'à chanter et parler des légumes qu'il plantera. Derrière cette façade, il cache tout de même un homme d'honneur, rusé et facétieux, qui refuse de tuer malgré son poste de soldat. Le général Wei, interprété par Leehom Wang (mesdemoiselles, vous pouvez baver), passe du guerrier irascible à un homme raisonnable, prenant conscience des attentes du "petit peuple" face aux ambitions des chefs d'état pour petit à petit devenir un sympathique personnage.

Le ton du film est partagé entre le drame et l'humour, un mélange que Chan fait fonctionner comme personne, et sans passer une heure trente à se marrer, on apprécie les petites touches d'humour distillées un peu partout dans leur périple (que ce soit via des cascades ou des discours bien trouvés). Les fans de grandes épopées y trouveront leur compte, bien que l'aspect batailles soit vite troqué pour celui de l'aventure initiatique, et l'aspect historique auquel la fin fait honneur encadre parfaitement le film.

Envie de passer un bon moment devant le (petit) grand écran ? Vous savez ce qu'il vous reste à faire !

Ma note : 9/10

(À défaut de bande annonce sous-titrée, je vous mets un super behind the scene)


Et un petit mot en passant sur Red Cliff, l’histoire d'une légendaire bataille entre deux nations de la Chine qu'un époustouflant stratège organise avec une ruse sans pareille, le meilleur film épique asiatique que j'aie vu (et si vous avez bavé sur Mr Wang, préparez vous à saigner du nez devant Mr Kaneshiro et son charme à tomber).



Long-métrage chinois
Genre : Humour, Action, Historique
Durée : 1h36min
Année de production : 2010
Date de sortie en Chine : 14 février 2010

Reviews (0)

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan