dimanche 9 mai 2010

U Don't Know Me, de Rakun

Reçu le dimanche 9 mai 2010, 0 reviews

Résumé :
Seyun et Yoojin sont les meilleurs amis depuis qu'ils sont petits. Un jour, la famille de Seyun déménage et les garçons se promettent de rester amis malgré tout. Aujourd'hui, des années plus tard, ils fréquentent des lycées différents.
Seyun est devenu un garçon étrange et mystérieux tandis que Yoojin est devenu l'athlète vedette de l'équipe de Judo. Leur amitié a connu des hauts et des bas, mais une nouvelle chose menace désormais leur lien. Seyun a développé des sentiments pour Yoojin, sentiments qui vont au-delà de la simple amitié. Et leurs vies et personnalités ne pourraient pas être plus opposées.
Cependant, ils ne réalisent pas que bien qu'ils se connaissent depuis toujours, ils possèdent chacun leurs sombres secrets, des secrets qui font le même effet qu'un couteau planté dans le cœur.

Mon avis :
Je vous ai menti en promettant 10 jours de manga, je suis désolée ! Car celui-ci est un manhwa (une bande dessinée coréenne), mais je pense qu'il mérite tout de même amplement sa place avec les autres. A défaut d'un scénario très original, les personnages, les dessins et l'ambiance aux airs exotiques apportent un charme indéniable à l'histoire, et je n'hésite pas à le placer en haut du classement. Voilà une fois de plus un bon exemple du fait que les japonais n'ont pas le monopole du yaoi de qualité !

Seyun Han et Yoojin Jung sont deux adolescents qui se connaissent depuis toujours et pourtant, ne se ressemblent pas pour un sou. Seyun est un vrai chat sauvage, toujours à se battre (y compris à frapper plus ou moins intentionnellement Yoojin sans ménagement), trainer et se prélasser quand il ne faut pas, alors que Yoojin est l'archétype du mec sérieux, refusant de se battre hors du dojo et étudiant pour obtenir une bourse d'étude. Cela dit, il a bien quelques petits défauts, dont son attachement inconditionnel pour Seyun et son côté tête brulée qui fonce sans réfléchir.

L'histoire n'est pas centrée sur la façon dont ils vont se mettre ensemble, on le voit pratiquement dès le début. En revanche, ce sont les épreuves que leur fragile couple va subir qui vont la nourrir. L'histoire est découpée en plusieurs phases assez distinctes, qui s'expliquent par le fait que le livre est un rassemblement de donginji (doujinshi) publiés dans des revues périodiques. Sans casser le rythme, ces "étapes" enrichissent l'histoire et apportent de la variété, évitant aux personnages de rester confinés dans leur petit quotidien.

Une fois de plus, ce n'est pas l'action qui prime mais la relation entre les personnages et leur psychologie. L'histoire tourne plus autour de Seyun que Yoojin, qu'on sent rapidement fidèle à sa relation et prêt à tout pour son petit-ami. Au contraire, Seyun se rend compte que son "caprice" de vouloir Yoojin représente un engagement important, et il ne cesse de se poser des questions sur la justesse de leur relation, l'entrave qu'il représente pour Yoojin et son comportement à adopter envers leurs parents, alternant entre l'envie de fuir et de le garder pour lui seul. On s'attache rapidement aux deux héros et la fin moins mièvre que la moyenne est très appréciable. On en redemanderait presque !

Côté illustrations, elles sont assez différentes des habituels mangas japonais. Point positif, les protagonistes sont aisément différentiables (et pas juste à leur couleur de cheveux comme souvent) et expressifs, affichant des expressions réalistes et adaptées à la situation. Seyun possède un physique (et surtout un visage) très féminin, un peu troublant au premier abord, mais on s'y habitue assez rapidement. Quelques maladresses et traits hésitants se retrouvent par-ci par-là, sans trop gêner pour autant.

L'avertissement est ici bien justifié, les scènes "hot" sont nombreuses - sans être vulgaires - et se mélangent très bien à l'histoire. Yoojin et Seyun sont deux adolescents assez impulsifs et fougueux qui ont du mal à garder leurs mains dans leurs poches, et si certaines scènes (au début particulièrement) sont assez violentes, d'autres sont très touchantes et on ne peut s'empêcher d'être content pour eux.

En résumé, un très bon livre, plein de sentiments, de questionnements, de secrets et de sacrifices, dans lequel on se plonge sans retenue. Malgré quelques petits défauts d'illustrations, des noms impossibles à retenir et un léger manque d'humour, U Don't Know Me n'en reste pas moins une lecture incontournable pour les aficionados du genre. Pour les autres, c'est l'occasion de vous y mettre !


Reviews (0)

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan