mardi 4 mai 2010

Innocent Bird, de Hirotaka Kisaragi

Reçu le mardi 4 mai 2010, 0 reviews

Résumé :
Membre de la bureaucratie des anges, Karasu est envoyé sur terre pour retrouver un démon vivant parmi les humains. Cependant, il a la surprise de découvrir que le démon Shirasagi veut se débarrasser de son héritage et de ses pouvoirs pour vivre comme un humain - et un humain pieux en plus. Alors qu'il travaille dans un bar reconverti en église dans la ville, Shirasagi enseigne à des enfants et se révèle être une merveilleuse personne. Mais le Paradis et l'Enfer veulent tous les deux son retour et ce ne sera pas une bataille aisée !

Mon avis :
Ce n'est pas si souvent qu'on a le plaisir de retrouver une petite touche fantastique dans ce genre de manga, et je n'ai pas pu résister à choisir celui-ci pour ce trait particulier. Ça, et le fait que les dessins sont particulièrement jolis et soignés, au moins autant que ceux de Blood+ (Kowloon Nights) du même auteur. Entre une conspiration angélique, des démons qui se repentissent et un ange un peu décalé qui se demande ce que fait Dieu dans l'histoire, c'est pour une fois avec une bonne dose d'action qu'on peut profiter de ce manga pas comme les autres.

Karasu, un ange haut placé, est envoyé sur terre pour ramener Shirasagi avec lui, mais il ne s'attendait sûrement pas à trouver l'intéressé reconverti en prêtre et donnant des cours à de jeunes enfants démunis dans un vieux bar reconverti en église. Intrigué par sa générosité, inhabituelle de la part d'un démon, il apprend que Shirasagi souhaite renoncer à son rang de Marquis pour devenir un simple humain. Lorsque Belzebub (ne riez pas, aussi tentant que ça puisse être) souhaite récupéré son "animal de compagnie", Karasu décide alors de risquer se faire déchoir pour ramener son ami de l'Enfer.

Cette histoire est suivie par une courte autre, au sujet d'un jeune homme revenant après la mort de ses parents auprès de ses demi-frères, qui n'avaient pas connaissance de son existence, au risque de créer des tensions. Je ne vais pas m'étendre dessus, pas spécialement charmée par ce scénario assez commun, pour me concentrer sur l'essentiel.

Innocent bird est une trilogie (terminée), tournant autour de la relation entre cet ange et ce démon, leur volonté d'aller à l'encontre de leurs lois et leur quête de la véritable identité de Dieu. Le côté machination, assez pragmatique, s'équilibre parfaitement avec le spirituel du questionnement sur Dieu, sa portée et son jugement sur les bonnes et les mauvaises actions de chacun. L'histoire d'amour, bien que raison principale des actions, est souvent reléguée au second plan pour faire place à l'action, et on profite encore mieux des petits moments volés qui s'en échappent.

Contrairement à d'habitude, les graphismes sont ici chargés, plein de petits détails et de décors, un vrai plus pour ceux qui aiment les mangas plus traditionnels : ils retrouveront ici une configuration habituelle de dessins riches et toujours en mouvement. Karasu n'a pas du tout le look typique du beau gosse, avec son air un peu geek, ses cheveux indisciplinés et ses petites lunettes à la Harry Potter - bien qu'un peu de rage suffit à donner à cet ange un véritable air démoniaque !

L'avertissement de couverture porte selon moi pour une fois plus sur la violence que sur les scènes graphiques, pratiquement inexistantes ; c'est l'occasion de se remuer les neurones et d'embarquer pour un voyage imaginaire entre ciel et enfer, où nos deux héros vont chercher la vérité et la paix afin de vivre comme ils le souhaitent. Bien que j'aurais préféré présenter la série Brothers du même auteur, un vrai chef d'œuvre (malheureusement pas édité en anglais pour l'instant), cette trilogie vaut le détour et je ne peux que la recommander chaudement.


Reviews (0)

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan