mardi 26 janvier 2010

Max et les maximonstres,
de Spike Jonze

Reçu le mardi 26 janvier 2010, 2 reviews

Synopsis :
Max, un garçon sensible et exubérant qui se sent incompris, s'évade de chez lui. Il atterrit sur une île où il rencontre de mystérieuses et étranges créatures, aux émotions sauvages et aux actions imprévisibles. Les maximonstres attendent désespérément un leader pour les guider, et Max rêve d'un royaume sur lequel régner. Lorsque Max est couronné roi, il promet de créer un monde où chacun trouvera le bonheur. Max découvre vite toutefois que régner sur un royaume n'est pas chose aisée et que ses relations avec les autres sont plus compliquées qu'il ne l'imaginait au départ...

Mon avis :
Je suis sûre que vous n'auriez pas deviné que Hassut hurjat hirviöt était le titre de Where The Wild Things Are, et je vous rassure, moi non plus. Heureusement, je fais confiance au personnel du Finnkino (le Pathé finnois) pour me donner la bonne place pour le film que je veux voir !
D'ailleurs, je n'avais pas vraiment prévu d'aller le voir la première fois que j'ai aperçu sa bande annonce, mais quelque chose m'a décidé : le livre de Dave Eggers ! Même couverture que l'affiche, et puis, après ma lecture, la curiosité de voir à quoi ressemble le film dont elle est adaptée. Me voilà donc partie au cinéma !

Comme le dit Eggers à la fin du livre, il n'a pas conservé 100% de la trame du film, et l'a librement agrémentée de nouveaux éléments pour le roman. En effet, on ne retrouve pas tout, mais bien assez pour que l'histoire tienne la route. J'avais trouvé le livre très porté sur la psychologie de Max, sur ses remises en question et ses doutes, et dans ce film cette impression se ressent beaucoup moins. Max est toujours un petit garçon incompris mais sa mère semble mieux le gérer ; c'est plutôt lui qui se gère mal.
De son côté, l'île des Maximonstres est aussi délirante qu'on s'y attend, à la fois immense et minuscule, et les décors ont été soigneusement travaillés.
J'ai trouvé que ce film se reposait beaucoup sur des moments contemplatifs, sans dialogues, où seule une musique bien choisie accompagnait Max dans ses péripéties. Le côté visuel est largement exploité, que ce soit pour la maquette de Carol ou pour la construction de leur forteresse, que Max dirige plus qu'il n'explique. Même les relations entre lui et les Maximonstres est plus implicite, et sans être désagréable, j'ai trouvé que cela ralentissait assez considérablement le rythme.
En somme, un film agréable à regarder, très poétique et contemplatif, qui repose l'esprit le temps d'une séance. Pour les grand et les un peu moins grands, mais pas trop petits quand même.

Ma note : 7/10 (mention spéciale à la BO)


Titre original : Where The Wild Things Are
Long-métrage américain.
Genre : Fantastique, Aventure
Durée : 1h42 min
Année de production : 2009
Distributeur : Warner Bros. France
Date de sortie en France : 16 décembre 2009

Reviews (2)

Le 26 janvier 2010 à 23:41 , Nathalie a dit…

Pour le nom finnois, traduction made in Mikko: "Funny crazy monsters". Presque rien à voir ni avec le titre en anglais, ni en français...

Le 26 janvier 2010 à 23:45 , Miss Spooky Muffin a dit…

J'adore ces finlandais, ils ne s'embarrassent pas des traductions littérales en tout cas ! Avec les français remarque, on a aussi l'habitude...

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan