samedi 30 janvier 2010

La Route,
de John Hillcoat

Reçu le samedi 30 janvier 2010, 9 reviews

Synopsis:
Il y a maintenant plus de dix ans que le monde a explosé. Personne ne sait ce qui s'est passé. Ceux qui ont survécu se souviennent d'un gigantesque éclair aveuglant, et puis plus rien. Plus d'énergie, plus de végétation, plus de nourriture... Les derniers survivants rôdent dans un monde dévasté et couvert de cendre qui n'est plus que l'ombre de ce qu'il fut. C'est dans ce décor d'apocalypse qu'un père et son fils errent en poussant devant eux un caddie rempli d'objets hétéroclites - le peu qu'ils ont pu sauver et qu'ils doivent protéger. Ils sont sur leurs gardes, le danger guette. L'humanité est retournée à la barbarie. Alors qu'ils suivent une ancienne autoroute menant vers l'océan, le père se souvient de sa femme et le jeune garçon découvre les restes de ce qui fut la civilisation. Durant leur périple, ils vont faire des rencontres dangereuses et fascinantes. Même si le père n'a ni but ni espoir, il s'efforce de rester debout pour celui qui est désormais son seul univers.

Mon avis :
Je n'ai pas vraiment été très impressionnée par ce film. Beaucoup parlaient du livre, qu'ils trouvaient formidable, mais n'ayant pas le temps (ni trop l'envie) de le lire, je me suis dit que le film m'aiderait à me faire un avis. Eh bien, je ne regrette pas d'avoir passé mon tour.

Mais avant de vous parler de ce film, faisons un petit écart dans le temps. Comme vous vous en doutez sûrement, je suis allée voir Avatar, comme toute bonne cinéphile qui se respecte, curieuse de ce phénomène qui déchaîne les foules. J'aurais pu vous en faire une critique, mais avec toutes celles qui pullulent déjà sur le net, vous n'avez pas sûrement pas besoin de mon avis pour vous faire une idée. Oui, les images sont belles, et oui, le scénario laisse à désirer. Je l'ai vu en 3D, et je suis contente de l'avoir fait, mais je ne pense pas l'acheter en DVD. Déjà parce que le côté grandiose se perd sur une petite télé, et aussi parce que je n'ai pas plus envie que ça de le revoir. Félicitations pour la fortune que ce film vous a rapporté, Mr Cameron, mais comme je l'ai déjà dit, l'Avatar dont j'ai envie de vous parler ne sort que cet été. Stay tuned!

Bref, retournons donc à The Road. Dès le début, on est dans l'ambiance : tout est gris, morne, froid et sale, et ce sera de même pendant les 2h du film. La trame principale est celle du "voyage" de ce père et son fils, des personnages sans nom, qu'on suit sur les routes vides de ce monde désolé. Par moment, des flash-backs sur la femme du héros nous ramènent au moment de la fin du monde, à comment ils l'ont vécu, et là aussi, juste des moments amers, tristes et voués à la fin qu'on devine. Le désespoir est comme un parasite qui s'étend tout au long du film, et je l'ai trouvé assez dense pour en devenir presque oppressant.

Les personnages sont intéressants, bien qu'on soit uniquement focalisé sur ce père et son fils, ils pourraient être n'importe qui. Leur sort est celui de tous ceux qui ont choisi de ne pas rejoindre soit les cannibales, soit les gangs, et j'avoue que leur courage face au néant qu'est devenu le monde est assez impressionnant. Vivre constamment avec la fin, le froid, la saleté, en espérant que quelque chose de mieux les attende au sud (ce dont je doute, personnellement), c'est vraiment admirable. Ou peut-être complètement dingue, tout dépend du point de vue.

On m'avait prévenu que ce film n'était pas tout public, et si au début j'ai pu penser que c'était à cause de la violence et la traque des gangs envers les individus isolés, quelques moments bien sentis en compagnie des cannibales, occupés à s'entre-dévorer au fond d'une cave, m'ont laissé un très très mauvais goût sur la langue (et une nuit bien agité, merci beaucoup). En dehors de ça, il n'y a pas vraiment d'action dans le film, seulement ce mouvement migratoire incessant que j'ai trouvé à la fois long, peu intéressant et un peu fatiguant. La relation père-fils assez touchante, qui est sans doute l'aspect principal du film, ne m'a pas vraiment bouleversée. Les conversations sont rares, et j'ai eu l'impression qu'ils ne se comprenaient pas vraiment mais se contentaient d'être ensemble, par la force des choses.

Pas vraiment un chef d'œuvre à mes yeux, que je ne recommande pas aux âmes sensibles ni à ceux qui ont le moral dans les chaussettes.

Ma note : 4,5/10



Titre original : The Road
Long-métrage américain.
Genre : Science fiction, Drame
Durée : 1h59 min
Année de production : 2007
Distributeur : Metropolitan FilmExport
Sortie en France :2 décembre 2009

Reviews (9)

Le 30 janvier 2010 à 17:04 , Anne Sophie a dit…

je n'ai pas aimé le livre, je ne suis même pas allée jusqu'au bout, donc je vais lâcher l'affaire pour le film.

Le 30 janvier 2010 à 17:48 , Miss Spooky Muffin a dit…

Le film ne m'a pas spécialement donné envie de lire le livre non plus... pas grave, il en faut pour tous les goûts !

Le 30 janvier 2010 à 18:19 , Nelfe a dit…

Et pour ma part je suis une inconditionnelle du film qui pour moi est un petit bijou. Mon film de 2009 sans hésitation.
Pour le livre, il est prévu que je le lise d'ici peu.

Le 30 janvier 2010 à 18:25 , Frankie a dit…

J'ai beaucoup aimé ce film vu à sa sortie. J'ai aimé justement cette lenteur qui sert bien le film et la relation père-fils. Du coup, j'ai acheté le livre !

Le 30 janvier 2010 à 19:14 , Miss Spooky Muffin a dit…

Je crois que ça manquait trop d'action et d'émotion pour moi, je n'ai pas grand chose contre la lenteur mais les 2h ont tout de même été longues. En tout cas, ça change de d'habitude, on ne peut pas lui reprocher ça !

Le 1 février 2010 à 00:45 , lasardine (la ronde des post-it) a dit…

avis plus que mitigé donc...
j'avais beaucoup aimé le livre et j'avais donc hâte de voir le film!
pour une fois, je n'ai pas été déçue!! j'ai vraiment aimé et l'acteur qui fait le père (punaise, j'ai zappé son nom alors qu'hier encore j'en parlais!! bref...) est plus qu'excellent!!!
mais je te rejoins tout à fait sur un point: âmes sensibles et moralous dans les chaussettes s'abstenir ^^

Le 1 février 2010 à 10:01 , Miss Spooky Muffin a dit…

C'est Viggo Mortensen :) C'est vrai qu'il a très bien joué son rôle, je dirais même qu'il avait tout à fait la tête de l'emploi !

Le 23 août 2010 à 14:34 , mabiblio1988 a dit…

J'ai été voir ce film sans savoir vraiment ce que c'était, parce qu'il n'y avait rien d'autre à voir et qu'on avait envie de se faire un ciné.
Honnêtement, je me suis ennuyée pendant le film. Je ne sais même pas quoi dire d'autres..
J'ai découvert il y a peu qu'il y a un livre et je n'ai aucune envie de le lire.

Le 23 août 2010 à 15:08 , Miss Spooky Muffin a dit…

Pareil que toi, ce n'était pas passionnant comme film, je n'ai pas du tout été touchée par l'ambiance... Il paraît que le livre est mieux mais je n'ai pas envie de le lire non plus, j'avoue.

 

Lilyn Kirjahylly Copyright © 2011, by The Scary Cupcake & Mr Pink Eyes
All images © the incredible Shaun Tan